Gérer l’angoisse de séparation de l’animal lors du retour au travail ou à l’école

Publié par Christine O’Brien
minutes de lecture

Après des semaines ou des mois passés à la maison en confinement, le retour au travail ou à l’école peut être difficile tant pour vous que votre animal. Votre boule de poils a probablement profité de plus de câlins et de temps de jeu et peut-être même de friandises supplémentaires !

Le fait de savoir comment atténuer l’anxiété de séparation de l’animal peut faciliter cette transition, surtout si vous avez été mis(e) en quarantaine ou si vous avez travaillé à la maison pendant une longue période. Même le chat ou le chien le plus indépendant ressentira un certain stress pendant votre absence; même s'il ne vous le montre pas. Voici cinq conseils pour laisser votre chien seul à la maison et aider votre chat à surmonter la situation après votre retour au travail ou à l’école.

1. Établir de nouveaux horaires

Lorsque vous savez à quel moment vous allez reprendre le travail et vos anciennes habitudes, il est utile d’établir une nouvelle routine pour votre animal avant de commencer à partir régulièrement. Cela permet d’atténuer l’anxiété de séparation de l’animal en vous donnant à tous deux le temps de vous adapter aux nouveaux horaires. Vous devrez également réapprendre à quitter la maison pendant de longues périodes !

Pour commencer, essayez quelques « fausses » sorties et entrées. Commencez vos « adieux » en enfilant votre veste, en prenant vos clés et en ouvrant la porte. Dites au revoir à votre animal, sortez dans le hall une minute ou allez mettre votre sac à dos dans la voiture, puis revenez à l’intérieur. De brèves entrées et sorties comme celle-ci montrent à votre animal que lorsque vous passez la porte, cela ne signifie pas que vous serez toujours absent(e) pendant de longues périodes.

Pour les chiens, l’association Association of Pet Behaviour Counsellors affirme que les horaires variables peuvent aider l’animal à faire face à la transition entre une routine prévisible et une routine imprévisible.

Apprenez-lui à « s’attendre à l’inattendu » en partant, par exemple, une minute la première fois, puis 12 minutes, puis trois minutes, de sorte que votre animal ne puisse pas prévoir la durée de votre absence. Cela permet d’atténuer l’anxiété que votre chien ressent lorsque vous vous absentez de la maison pendant ces longues journées de travail.

2. Retenir ses émotions

En tant que maître(-sse), il s'agit probablement du changement de comportement le plus difficile. Comment ne pas le câliner à chaque fois que vous partez et que vous revenez ? Selon les experts du refuge Battersea Dogs Home, le fait d’accorder de l’attention à votre chien dans ces moments particuliers peut en fait aggraver l’anxiété de séparation.Ils recommandent de partir avec le moins d’effusions possible, en montrant à votre chien que c’est normal et qu’il ne faut pas s’inquiéter.À votre retour, ils recommandent d’entrer calmement et d’approcher votre animal en le félicitant gentiment. Woman in yellow sweater hugging her yellow lab while sitting on a gray couch. Il peut sembler contre-intuitif d’agir de façon détendue lorsque vous revoyez votre animal après des heures de séparation, mais le fait de l’approcher calmement permet d’éviter que ses émotions ne deviennent trop extrêmes.

Cela permet de passer plus facilement de ses heures de tranquillité à son bonheur d’être réuni avec son humain préféré. Ne vous inquiétez pas ! Après 20 ou 30 minutes environ, vous pouvez jouer avec votre animal aussi longtemps que vous le souhaitez.

3. Établir de nouveaux horaires pour les repas

Une étape essentielle pour atténuer l’anxiété de la séparation chez l’animal consiste à adapter la routine des repas. Lorsque vous êtes souvent à la maison, il est facile de s’habituer à des repas plus fréquents et à des collations supplémentaires. Mais que se passe-t-il quand vous partez à nouveau ?

Comme les chiens et les chats sont des créatures d’habitude, un changement brusque de leurs heures de repas peut aggraver leur stress. Alors, essayez de revenir à une habitude de repas structurée. En règle générale, les chiens mangent deux fois par jour : une fois le matin et une fois le soir. La routine alimentaire du chat dépend de la façon dont il est nourri. Chez le chat qui dispose d’un distributeur de croquettes, il n’y aura pas beaucoup de changement, voire aucun. Ce ne sera pas le cas chez le chat qui a des horaires de repas. Comme pour toute modification du régime alimentaire de l’animal, il est préférable de procéder à une transition lente. Demandez à votre vétérinaire comment modifier les heures de repas de votre animal de la façon la moins stressante possible. Avant de reprendre le travail ou l’école, faites l’inventaire de ce que vous avez sous la main et faites le plein de ce dont vous aurez besoin.

Vous éviterez ainsi les moments de dernière minute où il n’y a plus d’aliments, ce qui peut amplifier votre propre stress.

4. Créer un endroit confortable

Lorsque vous n’êtes pas chez vous, votre animal cherche des endroits où il se sent en sécurité.Il a souvent été sur le canapé ces derniers temps ? Un bon conseil pour savoir comment laisser votre chien seul à la maison et comment mettre fin à son anxiété de séparation est de conserver cet endroit confortable pendant votre absence. L’association PDSA recommande également d’aménager un espace sûr rien que pour le chien, en utilisant une cage ou un espace clos dans une partie calme de la maison où il ne sera pas dérangé. Transformez son espace en une « tanière » avec des oreillers et des couvertures, garnissez-le de ses jouets et friandises préférés et laissez la porte ouverte pour qu’il ne se sente pas « enfermé » ou piégé.

Les chats adorent se cacher dans des petits espaces sombres, que leurs maîtres soient à la maison ou non.Les armoires et les cartons font d’excellentes forteresses sécurisées pour les chats. Transformez ces espaces en un lit confortable avec des couvertures, des oreillers ou des serviettes. Vous pouvez également y mettre un pull ou un autre vêtement ayant votre odeur, afin que votre boule de poils ait l’impression de se blottir contre vous !

Man with beard snuggles a cat close to face.

5. Offrir un enrichissement

L’une des façons dont l’animal libère son anxiété est d’adopter un comportement destructeur.

Selon des chercheurs britanniques spécialisés dans le comportement animal, lorsque le chien est seul à la maison, l’ennui est l’un des principaux déclencheurs de ce comportement, non seulement parce que ses maîtres lui manquent, mais aussi parce qu’il est frustré. Cette frustration le pousse à creuser ou à mâcher tout ce qui lui tombe sous la dent ou la patte.De nombreux chats sont également dans ce cas et peuvent même exprimer leur frustration sur le tissu du canapé ou sur un rouleau de papier toilette.

La meilleure façon d’éviter l’ennui est de proposer à votre animal des activités d’enrichissement pendant votre absence. La musique et les émissions de télévision centrées sur les animaux peuvent le réconforter et réduire son sentiment de solitude. Le refuge Battersea Dogs Home recommande des jouets d’enrichissement pour chien, tels que des tapis à renifler, des boules de friandises et des jeux de recherche, afin de donner au chien un exutoire approprié pour son énergie mentale.Vous pouvez également remplir un récipient peu profond (une petite piscine ou un bac de rangement) pour créer une piscine à balles ! Vous pouvez occuper votre chat avec des casse-tête à friandises pour satisfaire sa curiosité, des jouets contenant de l’herbe à chat à attaquer ou même des applications pour stimuler son instinct de chasseur (les chats adorent courir après des poissons virtuels).

Le maître et l’animal auront besoin de temps et de patience pendant cette période d’adaptation. Mais en appliquant les meilleures pratiques pour mettre fin à l’anxiété de séparation de l’animal, en restant à l’écoute de ses besoins et en lui montrant beaucoup d’amour, vous pouvez faciliter la transition vers des horaires « normaux ».

Biographie de l’auteure

Christine O'Brien

Christine O’Brien

Christine Brovelli-O'Brien, Ph.D., est écrivain, éducatrice STEAM et maîtresse dévouée d’animaux. Elle est membre professionnel de l’association Cat Writers' Association (CWA) et a écrit pour des entreprises et organisations de premier plan, notamment What to Expect When You’re Expecting et NIU STEM Read. Suivez-la sur Instagram et Twitter : @brovelliobrien.

Produits associés