Le concombre et la courgette sont-ils sans danger (et sains) pour le chien?

Publié par Jean Marie Bauhaus
minutes de lecture

Trouvez une nourriture adaptée aux besoins de votre animal

Trouvez la nourriture qui répond aux besoins de votre chien

Trouvez une nourriture adaptée aux besoins de votre chat

Si votre chien vous regarde avec de grands yeux suppliants pendant que vous coupez des légumes pour la salade, vous vous demandez peut-être si vous pouvez lui donner du concombre. Si vous vous demandez si vous pouvez lui en donner, continuez à lire cet article pour tout savoir sur le chien et le concombre, ainsi que sur la cousine proche du concombre : la courgette.

Le chien peut-il manger du concombre ?

Beagle se tenant à côté d’une personne avec des yeux suppliants pendant que celle-ci coupe un concombre sur un plan de travail.
Le concombre peut constituer une friandise nutritive et sans danger pour le chien. Riche en fibres et en antioxydants, le concombre constitue une source de vitamines C et K ainsi que de minéraux et d’électrolytes, comme le magnésium et le potassium. Selon le site jardinage.lemonde.fr, le concombre peut être donné cru en morceaux ou mixé au chien. Riche en eau, c’est un légume frais parfait pour faire office de friandise hydratante et rassasiante. En outre, il contient des vitamines et du potassium. Il est possible de donner 25 à 200 g de concombre par 10 kg de chien, chaque jour. Membre de la famille des courges, le concombre est composé de 96 % d’eau, et de nombreux chiens aiment le concombre car il constitue une friandise rafraîchissante en été.

Toutefois, les friandises, y compris le concombre, ne doivent jamais représenter plus de 10 % de l’apport calorique quotidien du chien. Et, même s’il n’est pas très calorique, il faut s’assurer que le chien bénéficie d’un bon équilibre en nutriments. Même pour les aliments contenant des vitamines et des minéraux utiles, s’ils entraînent un déséquilibre dans l’apport nutritionnel quotidien du chien, ce dernier risque de ne pas en tirer les bénéfices.

Si le concombre est nutritif et non toxique pour le chien, il n’est pas totalement sans risque. Si le chien mange trop de concombre, son système gastro-intestinal risque d’être perturbé et cela peut entraîner des troubles digestifs. Il existe également un risque d’étouffement, surtout si le chien mange vite et a tendance à inhaler ses aliments. Il ne faut jamais donner un concombre entier au chien. Il faut le couper en petits morceaux avant de le lui donner. Mais avant de donner quoi que ce soit au chien, concombre ou autre, il est conseillé de consulter un vétérinaire pour s’assurer que cela est possible.

Le chien peut-il manger de la courgette ?

Proche cousine du concombre, la courgette peut être tout aussi nutritive et sans danger et constitue l’un des légumes les plus sains pour le chien. En plus de la même teneur en calories et des mêmes nutriments que le concombre, la courgette constitue également une source de vitamines A et B6. Elle est plus riche en minéraux que le concombre, mais d’un autre côté, elle est légèrement moins riche en fibres et contient environ un gramme de sucre pour 100 g.

La courgette présente les mêmes risques minimes de troubles gastro-intestinaux et d’étouffement que le concombre, elle doit donc être manipulée de la même manière lorsque vous la donnez à votre chien. Toutefois, la courgette présente un risque supplémentaire plus grave. En effet, il faut prendre garde à l’utilisation de courgettes au goût amer. Si tel est le cas, cela indique que de la cucurbitacine, également connue sous le nom de « principes amers », se trouve dans le légume. Normalement, la cucurbitacine est limitée aux tiges et aux feuilles de la plante, mais en de rares occasions, elle s’infiltre dans le légume. En raison de sa toxicité potentielle, il est préférable de tester le goût de la courgette avant d’en donner à votre chien. Bien qu’il soit encore plus rare que la cucurbitacine s’infiltre dans les concombres, cela est également possible. N’en donnez pas à votre chien si vous détectez la moindre amertume. Et, comme pour le concombre, veillez à consulter un vétérinaire avant de donner de la courgette à votre chien.

Qu’est-ce qui est le mieux pour mon chien ?

Beagle, tête levée près d’un plan de travail, regardant une personne couper un concombre sur une planche à découper.

Le concombre et la courgette sont très similaires en termes de contenu calorique et de valeur nutritionnelle, même si la courgette contient un peu plus de vitamines et de minéraux que le concombre. Toutefois, si vous donnez chaque jour à votre chien des aliments pour chien de haute qualité, ses besoins nutritionnels devraient être bien couverts et il n’est donc pas vraiment nécessaire de lui ajouter des fruits ou des légumes pour lui apporter des nutriments. Quant à savoir lequel de ces membres de la famille des courges est le plus adapté à votre chien, tout dépend de ses goûts.

Donner du concombre et de la courgette en toute sécurité à votre chien

Si le chien et le concombre peuvent être une combinaison gagnante, on ne peut pas en dire autant des cornichons, qui contiennent souvent de l’ail et des oignons, deux aliments toxiques pour le chien. Il en va de même pour les courgettes préparées pour la consommation humaine. En effet, elles peuvent être préparées avec des édulcorants artificiels, comme le xylitol, qui peuvent être hautement toxiques pour le chien.

Vous pouvez donner de la courgette ou du concombre à votre chien, cru(e) ou cuit(e), mais sans assaisonnement. Si vous donnez l’un ou l’autre de ces aliments à votre chien pour la première fois, commencez par une petite bouchée ou deux, puis regardez s’il le tolère bien. S’il montre des signes de troubles gastriques, n’en donnez plus. Et, comme pour toute friandise, veillez à surveiller son apport calorique.

Biographie de l’auteure

Jean Marie Bauhaus

Jean Marie Bauhaus

Jean Marie Bauhaus est une amoureuse des animaux. Elle est également auteure indépendante et romancière. Elle vit actuellement dans les Ozarks avec son mari et leurs nombreux compagnons à quatre pattes, où elle aime observer divers animaux sauvages dans son jardin tout en buvant son café du matin.

 

Revu par : Dr Hein Meyer, DVM, PhD, Dipl-ECVIM-CA

Articles associés

Produits associés