Comprendre votre petit chien et en prendre soin

Published by
minutes de lecture

Voir le monde à travers les yeux d’un petit chien

Tout d’abord, essayez de vous mettre au niveau de votre chien (littéralement) et regardez bien autour de vous. Il s’agit de l’environnement de votre chien. Il est donc important de voir les choses de son point de vue et de vous poser quelques questions essentielles : Les choses ont-elles l’air un peu plus effrayantes d’ici ? Est-ce que le canapé se dresse au-dessus de votre tête ? Le sol glissant de la cuisine semble-t-il s’étendre sur des kilomètres ?Lorsque les gens et les objets domestiques vous dominent, les choses peuvent devenir un peu intimidantes. Pour avoir une idée de ce que votre chien peut ressentir, imaginez un aspirateur plus grand que vous !

  • À quelle distance de ses zones principales de repos ou de jeu se trouvent les éléments essentiels de votre chien tels que sa gamelle d’eau ? Cela correspond-il à un petit sprint ou à un marathon ?
  • Si votre chien est autorisé à monter sur le mobilier, à quelle hauteur doit-il sauter ? Est-ce qu’une marche pourrait être utile à votre chien pour qu’il monte sur le canapé ou le lit ?

Chiens de petite taille : toutes les formes et toutes les tailles

Les races naines, miniatures et toy sont une représentation de la grande variété du chien de petite taille : certains sont compacts et robustes, comme le jack russell, le bouledogue français ou le westie. D’autres, comme le petit lévrier italien, le ratier de Prague et le chihuahua, peuvent être assez sensibles et délicats, et doivent naturellement être manipulés avec douceur et délicatesse. Il existe plusieurs races qui ont des caractéristiques très distinctes, comme le teckel nain, l’épagneul japonais à tête ronde ou le chien chinois à crête.

Quelle que soit la race de votre chien, il est important de tenir compte de ses besoins en ce qui concerne la taille et la forme de son panier, la taille et l’emplacement de ses gamelles d’alimentation et d’eau, le type de laisse, de collier et/ou de harnais, les exigences de température, etc.

Syndrome du petit chien

Il peut être difficile d’être un petit chien dans un monde de grands. Toutefois, les petits chiens s’en sortent très souvent en adoptant des comportements agressifs ou dangereux qui ne seraient jamais tolérés chez leurs congénères de plus grande taille (ce que l’on appelle « syndrome du petit chien »). Ces petits Napoléons utilisent souvent, dans un premier temps, ces comportements comme une sorte de mécanisme de défense, mais cela peut rapidement se transformer en habitude si l’on n’y remédie pas suffisamment tôt. Les maîtres doivent garder à l’esprit que tirer sur la laisse, s’enfuir lorsqu’on les appelle, grogner ou mordre sont des comportements tout aussi mauvais, qu’ils soient le fait d’un petit chihuahua ou d’un grand rottweiler. Dans les deux cas, une socialisation et un dressage appropriés peuvent faire des merveilles. L’apprentissage et la pratique d’un comportement approprié dans un grand nombre de situations dès le plus jeune âge aideront un chien de n’importe quelle taille à se sentir rassuré et détendu, ce qui contribuera à prévenir les comportements indésirables, voire dangereux. Demandez l’aide d’un dresseur qui a bonne réputation et qui connaît la race de votre chien, ou inscrivez votre chien à un cours d’obéissance collectif près de chez vous. En outre, il existe de nombreux livres qui vous aideront à décoder et à corriger le comportement de votre chien. Si vous avez besoin d’une recommandation ou d’une aide supplémentaire, n’hésitez pas à contacter votre vétérinaire.

Exigences alimentaires : moins, mais plus souvent

Les petits chiens ont des besoins en calories différents de ceux des grands chiens. Comme ils ont plus de surface par kilo de poids corporel que les grands chiens, ils dépensent généralement plus d’énergie pour les fonctions corporelles normales, comme se réchauffer par exemple. Ils dépensent également plus d’énergie pour se déplacer. Une promenade jusqu’au bout de la rue peut nécessiter 100 pas au labrador de votre voisin, alors que votre lhassa apso devra peut-être faire 400 pas pour couvrir la même distance.

Les petits chiens peuvent avoir besoin de plus de calories par kilo de poids corporel et par jour que les grands chiens, mais il faut tout de même veiller à ce qu’ils ne soient pas en surpoids. L’obésité est tout aussi dangereuse pour les petits chiens que pour les grands.

Points particuliers pour les chiots

Ces petits bouts de chou ont besoin de plus de calories par gramme de poids corporel. Et comme ils ne peuvent pas accumuler de réserves d’énergie comme le font les chiots de plus grande race, ils ont besoin de repas riches en calories plus fréquents. Les chiots de race miniature doivent être nourris avec de petits repas fréquents tout au long de la journée pour compenser la petite capacité de leur estomac et leur important besoin d’énergie. Lisez les étiquettes des aliments pour connaître les quantités optimales à donner et demandez à votre vétérinaire des conseils adaptés aux besoins individuels de votre chiot. Comme pour toute race, les chiots doivent être protégés, mais pas traités comme des bébés. Même s’il faut avoir le cœur bien accroché pour regarder un chiot cavalier king charles dans ses grands yeux bruns et lui dire « non », il est nécessaire de le faire. Le dressage précoce des chiens de petite race permet d’avoir un compagnon plus détendu, plus fiable et mieux élevé par la suite.

Vivre longtemps et en bonne santé

Les petits chiens vivent souvent beaucoup plus longtemps que leurs congénères de grande race et de race géante. Les bichons maltais, les chihuahuas, les yorkshires et les teckels nains sont tous connus pour vivre au-delà de 12 ans. L’espérance de vie moyenne du caniche nain et du border terrier est de près de 14 ans, mais on sait que beaucoup d’entre eux peuvent atteindre près de 20 ans : un âge vénérable ! Toutefois, leur espérance de vie dépend d’une grande variabilité individuelle et de facteurs tels que les soins de santé, la nutrition et l’environnement. Avec une espérance de vie aussi longue, souvent associée à un habitat urbain, les petits chiens ont besoin d’une protection supplémentaire pour rester en bonne santé jusqu’à leurs vieux jours. Entre deux visites régulières chez le vétérinaire, il peut être très bénéfique de donner à votre petit chien un supplément d’antioxydants pour aider son organisme à combattre les effets du vieillissement et de la vie urbaine.

Une alimentation adaptée

Des croquettes plus petites peuvent véritablement être bénéfiques aux petits chiens car elles sont plus faciles à attraper et à mâcher.

Recherchez un aliment complet sur le plan nutritionnel, contenant des antioxydants, des acides gras oméga 3 et 6 et, bien sûr, un goût alléchant, afin de donner à votre compagnon tout ce dont il a besoin pour mener une vie heureuse et saine. Il existe un grand nombre d’aliments Science Diet et Prescription Diet permettant d’offrir une alimentation optimale aux petits chiens de toutes les races et à toutes les étapes de leur vie.

Articles associés

Produits associés