Ce qu’il faut faire et ne pas faire pour éduquer un chat

Publié par Erin Ollila
minutes de lecture

Vous aimez votre chat, mais, parfois, il a un côté indépendant et peut être assez fougueux. Vous souhaiteriez éduquer votre chat, mais vous ne savez peut-être pas par où commencer. L’éducation efficace d’un chat peut nécessiter quelques essais et erreurs. Tout comme les humains, les animaux sont tous différents. Si un chat peut réagir positivement à un certain style de correction de son mauvais comportement, d’autres peuvent rejeter les tentatives d’éducation et leur comportement ne peut que s’aggraver. De plus, il existe certaines méthodes qu’il ne faut absolument pas essayer pour éduquer un chat.

La vérité, c’est qu’il est difficile de savoir comment éduquer un chat si vous ne l’avez jamais fait auparavant ou si vos chats précédents ont appris les règles du jeu tout seuls. Pour partir du bon pied, il est important de savoir ce qu’il faut faire et ne pas faire pour éduquer votre chat. Une fois que votre chaton (ou votre chat plus âgé) aura compris quel comportement est approprié, il sera moins nécessaire de corriger les mauvais comportements. Après tout, le chat est très intelligent.

Les choses à ne pas faire pour éduquer votre chat

Ne comparez pas votre chat à votre chien. Si vous avez déjà éduqué un chien, vous pouvez penser que l’éducation d’un chat est similaire. Il n’en est rien ! Le chat et le chien sont très différents et n’apprennent pas de la même manière. Alors que le chien peut s’impliquer dans le processus de dressage en prêtant attention aux ordres, le chat ignorera vos demandes de s’asseoir et de rester assis. Le fait de savoir que vous devez aborder votre chat différemment constitue le premier pas vers la réussite pour vous deux.


Ne punissez pas physiquement votre chat. L’éducation d’un animal peut être très frustrante lorsque vous apprenez ensemble, mais il va sans dire que vous ne devez jamais blesser un chat lorsque vous l’éduquez. Le chat est déjà intolérant aux formes humaines de punition, si vous le dominez physiquement, cela brisera votre lien avec lui. N’empêchez jamais votre chat de bouger, ne le secouez pas et ne le frappez pas. Le fait de blesser physiquement votre chat peut aggraver la situation et l’amener à se déchaîner ou à se replier sur lui-même. Comme le chat a du mal à associer la punition physique au mauvais comportement, cela ne lui apprend donc pas vraiment à cesser ce comportement. Si l’éducation de votre animal devient trop difficile pour vous, demandez de l’aide, par exemple à des membres de votre famille, voire à un comportementaliste félin. Ce n’est pas une défaite, il s’agit simplement de demander de l’aide !Chat tigré rayé sur le dos mordillant le doigt de son maître

Ne criez pas pour vous faire comprendre. Vous ne parlez déjà pas la même langue que votre chat, alors ne pensez pas qu’il vous comprendra mieux si vous élevez la voix. Bien sûr, votre chat peut comprendre que le changement de ton signifie que quelque chose est différent, mais crier peut l’effrayer ou trop attirer son attention sur les comportements négatifs. Si vous criez, cela peut provoquer du stress et de l’anxiété, ce qui peut entraîner d’autres écarts de conduite.

Ne trempez pas le nez de votre chat dans les souillures s’il a fait en dehors de son bac à litière. Cela ne ferait que le contrarier. Et cela ne vous indiquera pas pourquoi il n’a pas utilisé le bac à litière et il ne vous promettra pas non plus de ne plus jamais le faire. Le fait de tremper le nez de votre chat dans les souillures attire davantage l’attention sur la scène du crime et peut même renforcer chez lui le fait qu’il peut aller faire ses besoins où il veut. La meilleure chose à faire est de nettoyer soigneusement la zone et de continuer à travailler sur l’apprentissage de la litière.

N’autorisez pas les jeux agressifs. Vous pensez peut-être que votre gentil petit chaton ne sait pas ce qu’il fait lorsqu’il vous donne des coups de patte ou vous mord les doigts pendant qu’il joue. Toutefois, vous savez que vous ne tolérerez pas qu’il morde et qu’il griffe lorsqu’il sera plus âgé. Lorsque vous accueillez un nouvel animal dans votre foyer, c’est à vous de définir les premières attentes en matière de comportement. Si votre chat commence à griffer ou à mordre lorsqu’il joue, même innocemment, arrêtez immédiatement le jeu pour qu’il comprenne ce qui est autorisé et ce qui ne l’est pas. Ceci est particulièrement vrai pour les jeux avec les enfants. Si vous l’autorisez à mordiller votre doigt, il pourrait penser qu’il peut le faire avec les enfants. Ces derniers pourraient alors avoir peur du chat, ce qui n’est pas souhaitable, bien entendu.

N’utilisez pas de vaporisateur d’eau. Il existe un vieux mythe sur l’utilisation du vaporisateur pour réorienter le mauvais comportement du chat, mais la vérité est que le chat n’associe probablement pas le fait d’être vaporisé à son mauvais comportement. Il est probable qu’il arrête de faire ce qu’il fait en fuyant le spray, plutôt que de comprendre que la punition est liée à son comportement. Cette méthode peut également amener votre chat à se replier sur lui-même à la simple vue d’un pulvérisateur, ce qui n’est pas souhaitable.

Les choses à faire pour éduquer un chat

Renforcez les bons comportements. Le chat n’apprend pas par la punition, mais en le félicitant et en lui donnant des friandises saines, vous pouvez lui apprendre à reconnaître ce qu’il fait de bien. Veillez à récompenser votre chat pendant le comportement positif afin qu’il puisse faire le lien entre son comportement et le renforcement positif.

Arrêtez immédiatement pendant les « mauvais » comportements. Il n’est pas nécessaire que l’éducation de votre chat soit toujours active. Le fait de détourner votre attention de votre chat peut être l’une des méthodes les plus efficaces pour faire passer votre message et arrêter les comportements négatifs tels que mordre, mâchouiller et sauter dessus. Le fait de rediriger son attention vers autre chose est un excellent moyen de renforcer les bons comportements et d’arrêter les mauvais. Par exemple, si votre chat décide de commencer à faire ses griffes sur votre canapé, redirigez-le vers son griffoir.

Tenez compte de la santé de votre chat. Votre chat fait-il ses besoins ailleurs que dans son bac à litière ? Si le chaton peut mettre un certain temps à apprendre le bon endroit pour faire ses besoins, le chat plus âgé devrait savoir où aller. Si votre chat commence soudainement à uriner ou déféquer dans d’autres endroits de votre maison, emmenez-le chez le vétérinaire. Ce changement de comportement peut indiquer un problème de santé, et le vétérinaire sera en mesure de vous dire si votre chat est en bonne santé. Il ne faut certainement pas punir votre chat pour quelque chose qu’il ne peut pas maîtriser. Collaborez avec le vétérinaire pour trouver la cause sous-jacente des accidents de litière. S’il s’agit d’un problème de santé, il peut vous proposer des solutions pour aider votre chat à retrouver la forme. S’il s’agit d’un problème de comportement, il peut vous donner des conseils supplémentaires pour corriger le comportement en fonction des interactions qu’il a eues avec votre chat dans le passé.

Modifiez l’environnement. Si vous essayez d’empêcher votre chat de faire ses griffes sur votre canapé en cuir ou de sauter sur les tables, vous pouvez modifier l’environnement pour l’inciter à arrêter. Par exemple, une plaque de cuisson placée sur le bord de la table tombera sur le sol lorsque votre chat la heurtera en sautant. Une couverture douce et soyeuse placée sur votre canapé en cuir fera glisser votre chat vers le bas s’il essaie de grimper sur les coussins. Ne faites jamais de changements qui pourraient potentiellement lui nuire. Vous trouverez sur Internet de nombreuses méthodes sans danger pour vous aider à trouver des moyens de modifier le comportement de votre chat.

Le conseil le plus important à retenir pour apprendre à éduquer un chat est de passer du temps avec lui, de lui parler et de le féliciter pour ses bons comportements. Même si votre chat est indépendant, il souhaite avoir une relation affectueuse avec vous.

Biographie de l’auteure

Erin Ollila

Erin Ollila croit au pouvoir des mots et à la façon dont un message peut informer et même transformer son public cible. Son travail est disponible sur internet et en format papier, sous forme d’interviews, en tant que prête-plume, dans des blogs et des ouvrages documentaires créatifs. Erin est passionnée de SEO (optimisation pour les moteurs de recherche) et tout ce qui a trait aux réseaux sociaux. Elle est diplômée de l’université de Fairfield avec un M.F.A. en écriture créative. Contactez-la sur Twitter @ReinventingErin ou apprenez-en plus sur elle à l'adresse suivante http://erinollila.com.

Articles associés

Produits associés

  • HILL'S SCIENCE PLAN Aliment pour Chat Adulte Poulet

    Hill's™ <span class='nowrap'>Science Plan™</span> Feline Adult <span class='nowrap'>Optimal Care™</span> chicken (Santé & Equilibre poulet) est formulé pour maintenir votre chat en pleine forme. Contient des antioxydants à l'efficacité cliniquement prouvée, des protéines de haute qualité et une teneur optimale en Omega-3.<BR><BR><B>
  • HILL'S SCIENCE PLAN Aliment pour Chat Adulte au Thon

    Hill's&#153; <span class='nowrap'>Science Plan</span>&#153; Feline Adult <span class='nowrap'>Optimal Care™</span> with Tuna (Santé & Equilibre au Thon) est formulé pour maintenir votre chat en pleine forme. Contient des antioxydants à l'efficacité cliniquement prouvée, des protéines de haute qualité et une teneur optimale en Omega-3.
  • HILL'S SCIENCE PLAN Aliment pour Chat Mature au Poulet & Riz Senior Vitality

    <p> Hill's <span class='nowrap'>Science Plan™</span> Youthful Vitality a été scientifiquement conçu par une recherche nutritionnelle de pointe pour apporter une nutrition qui aide à combattre les signes de l'âge chez les chats adultes de 7 ans et plus.</p><p> <br></p>
  • HILL'S SCIENCE PLAN Aliment pour Chat Senior 11+ au Poulet

    CHATS MATURES (à partir de 7 ans), CHATS MATURES (à partir de 7 ans), PEU ACTIFS ET PREDISPOSES A L’OBESITE