Nous avons récemment constaté l’existence de plusieurs sites frauduleux se faisant passer pour nous. Nous vous rappelons que le présent site internet est le seul et unique site officiel de Hill's Pet Nutrition, et que nos produits sont exclusivement vendus dans les points de vente et sur les sites partenaires limitativement listés sur notre page "Où acheter ?". 

Sécheresse cutanée chez le chiot

minutes de lecture

Chiot labrador sable assis avec sa propriétaire, la langue sortie et l’expression vive

Trouvez une nourriture adaptée aux besoins de votre animal

Trouvez la nourriture qui répond aux besoins de votre chien

Trouvez une nourriture adaptée aux besoins de votre chat

L’arrivée d’un chiot dans la famille est un moment excitant pour tout le monde, mais il peut également s’accompagner de nouvelles expériences et d’inquiétudes pour les propriétaires. Par exemple, vous avez peut-être remarqué que votre chiot semble avoir la peau sèche ou des plaques squameuses qui ressemblent à des pellicules. Cela peut être particulièrement visible si votre chiot est de couleur foncée ou si vous voyez les squames lorsqu’il est couché sur quelque chose de sombre.

Signes de sécheresse cutanée chez le chiot

Avec un nouvel arrivant, nous avons tendance à être très sensibles et vigilants aux moindres problèmes. Cela est une bonne chose, car les propriétaires les plus observateurs sont ceux qui détectent rapidement les problèmes.

Comme vous pouvez l’imaginer, le signe le plus évident d’une sécheresse cutanée chez le chiot est l’apparition de pellicules dans le pelage. Il est conseillé d’habituer votre chiot à être manipulé avec douceur dès son plus jeune âge. Vous pourrez ainsi passer vos mains sur son corps et écarter les poils à quelques endroits afin de vérifier sa peau plusieurs fois par semaine. Vous pouvez également l’habituer à être manipulé pour lui essuyer les pattes ou pour lui examiner les oreilles et les dents. Si vous le faites dès son plus jeune âge, de manière positive et en le récompensant, cela peut s’avérer très utile plus tard et facilitera également les examens chez le vétérinaire.

Chez certains chiots au poil court ou foncé, l’accumulation de pellicules peut être très visible. Toutefois, il est nécessaire d’examiner la peau des chiens à poil moyen ou long, ou de ceux qui sont de couleur très claire.

Il se peut que vous constatiez une accumulation de pellicules à certains endroits plus qu’à d’autres, comme le cou ou près de la base de la queue. Cela pourrait être simplement dû au fait qu’il s’agit d’endroits plus difficiles à atteindre lorsque le chiot se toilette.

Vous remarquerez peut-être aussi que votre chiot se gratte beaucoup. En effet, une accumulation de peau sèche peut être très irritante et provoquer des démangeaisons.

Causes de la sécheresse cutanée chez le chiot et mesures à prendre

Votre chiot peut avoir la peau sèche pour deux raisons principales :

  1. Cela est normal chez le chiot. Le chiot a tendance à avoir la peau légèrement plus sèche que le chien adulte, car ses glandes sébacées sont encore en développement. Ces glandes sécrètent des huiles naturelles sur la peau et le pelage pour les maintenir hydratés et en bonne santé. Si votre chiot ne se gratte pas tout le temps et semble en bonne santé par ailleurs, vous pouvez essayer de le toiletter en douceur plusieurs fois par semaine. Cela permettra d’éliminer les peaux mortes et de stimuler les glandes produisant les huiles.

  2. Les parasites. Le chiot peut attraper des parasites tels que acariens, poux ou puces auprès de sa mère et dans son environnement. Certains parasites provoquent des démangeaisons intenses et le grattage qui s’ensuit est à l’origine des squames. Certains parasites, appelés Cheyletiella, ressemblent à des pellicules. Dans ce cas, si vous regardez bien, vous pouvez les voir bouger, d’où leur nom de « pellicules ambulantes » ! Il est important de noter que si un membre de votre famille a des démangeaisons en même temps que votre chiot, il est fort possible que Cheyletiella se soit propagé du chiot à l’homme ou vice versa, il est donc dans votre intérêt de consulter un vétérinaire ainsi qu’un médecin.

Consulter

Votre chiot doit normalement se rendre régulièrement chez le vétérinaire pour être pesé, vacciné, etc. Si vous n’êtes pas trop inquiet(-ète), appelez-le et demandez un examen de la peau lors de votre prochaine visite. Si votre chiot semble irrité, qu’il se gratte beaucoup ou qu’il perd ses poils et présente des plaques sans poil ou des croûtes, une visite immédiate chez le vétérinaire s’impose.

Demandez également au vétérinaire quelle alimentation donner à votre chiot lors de son arrivée chez vous. En effet, il est très important qu’il ait une alimentation optimale pendant sa croissance. Toutefois, selon sa taille, ses besoins seront différents. La croissance est une période exigeante et si l’alimentation n’est pas à la hauteur, la peau et le pelage sont souvent les premiers à en souffrir. Pour un bon départ dans la vie, donnez à votre chiot une alimentation de haute qualité, complète et équilibrée dès son arrivée chez vous.

Revu par : Dr Hein Meyer, DVM, PhD, Dipl-ECVIM-CA