Chiens de petite race : ce que vous devez savoir

Published by
minutes de lecture

Les petits chiens sont indéniablement mignons. Mais si vous pensez que c’est tout ce qu’ils ont à offrir, vous vous trompez ! Les petits et tout petits chiens sont peut-être miniatures, mais ce sont tous des chiens, avec toutes les caractéristiques que l’on peut trouver chez les grandes races, le tout concentré dans un petit corps. Cela ne veut pas dire que les chiens de petite race n’ont pas leurs propres caractéristiques. Si vous vous demandez si un petit chien pourrait être la bonne solution pour vous, continuez à lire cet article pour apprendre des choses importantes à leur sujet.

Diversité des petites races de chien

A cute yorkshire terrier peeking from around a woman's shoulder

Souvent, lorsque l’on pense aux petits chiens, on pense automatiquement aux plus petits chiens appartenant au groupe toy du UK Kennel Club, comme le yorkshire ou le bichon frisé.

Cependant, on trouve des chiens de petite taille dans pratiquement tous les groupes de races. Par exemple, le teckel nain fait partie du groupe des chiens de chasse tandis que le rat terrier et le jack russell appartiennent au groupe des terriers.

Lorsque vous choisissez un chien de petite race, il est important de garder à l’esprit que les caractéristiques déterminantes du groupe auquel il appartient auront plus à voir avec son tempérament et sa personnalité qu’avec sa taille. Alors que de nombreux petits chiens, en particulier les chiens toys, sont bien adaptés à la vie et à l’habitat urbains, les teckels et certains terriers élevés pour chasser les animaux nuisibles et le petit gibier se sentiraient tout à fait à l’aise dans une ferme ou à la campagne, où ils pourraient exercer leur instinct de chasseur.

La principale chose à garder à l’esprit est que, tout comme pour les races plus grandes, les chiens de petite taille diffèrent en termes de tempérament et d’exigences physiques. Il est important de faire des recherches approfondies sur toutes les races que vous envisagez d’adopter et de vous assurer qu’elles conviennent à votre famille et à votre mode de vie.

Ce qui est génial avec les petits chiens

Les petits chiens présentent de nombreux avantages. Comme mentionné, ils ont généralement besoin de moins d’espace pour être bien et heureux, ce qui en fait un bon choix si vous vivez en appartement ou dans une petite maison. Cependant, ce n’est pas parce qu’ils sont plus petits qu’ils n’ont pas besoin d’espace pour faire bouger leurs petites pattes. Ils ont souvent de l’énergie à revendre. Alors si vous n’avez pas de jardin où votre chien peut jouer, l’idéal est d’avoir un parc adapté aux chiens ou un sentier de promenade à proximité de chez vous. Les petits chiens ont tendance à manger moins et leurs soins de base coûtent moins cher que pour une grande race. Ils perdent moins de poils (en termes de quantité totale de poils) et ont tendance à faire moins de dégâts (ou du moins, des dégâts moins importants) que les grands chiens. Ils sont également plus faciles à contrôler en laisse ou à porter. Songez-y : préférez-vous retenir un petit chien de 10 kg ou un géant de 40 kg qui essaie de courir après un écureuil ? Selon l’association PDSA, les petits chiens ont également tendance à vivre plus longtemps en moyenne que leurs congénères plus grands.

Difficultés inhérentes aux petits chiens

Malgré ces avantages, les petits chiens présentent un certain nombre de difficultés. Bien qu’ils aient tendance à être robustes sur le plan de la santé, leur petit corps est plus délicat et susceptible de se blesser, en particulier s’ils tombent, si l’on joue avec eux trop brutalement ou s’ils tombent ou sautent d’un meuble trop haut. C’est pourquoi les chiens miniatures, en particulier, ne conviennent généralement pas aux foyers où vivent de très jeunes enfants. Les enfants plus âgés doivent être surveillés et apprendre à manipuler correctement le petit chien. De nombreuses petites races sont également sujettes à divers problèmes de santé tels que l’affaissement de la trachée ou la luxation de la rotule, lorsque la rotule se trouve dans une mauvaise position quand le genou est plié. Il est toujours important de consulter votre vétérinaire si votre animal présente ces affections (ou d’autres), car il vous donnera peut-être des instructions de manipulation particulières. Par exemple, si votre animal souffre d’un affaissement de la trachée, il peut avoir besoin d’un harnais qui s’adapte à son poitrail plutôt qu’une laisse et un collier standard.

On pense souvent que les petits chiens sont des chiens de salon sédentaires qui adorent les câlins, mais en réalité, les petites races sont souvent des boules d’énergie, et certaines ont besoin de se dépenser plus que d’autres. Si vous n’aimez pas faire des promenades et que vous n’avez pas un grand jardin où le chien peut courir et jouer, vous devriez opter pour une race qui se contente de jouer à l’intérieur. Les petites races sont souvent des boules d’énergie. Même si le petit chien ne joue pas aussi longtemps que les grands chiens, des moments de jeu courts et fréquents lui permettent de faire l’exercice dont il a besoin.Il convient également de noter que, selon une étude réalisée en 2021 par l’Université d’Helsinki, deux des trois races de chiens les plus agressives sont des races de petite taille (le schnauzer nain et le caniche nain). Les chercheurs ont observé que l’agressivité était plus fortement liée à la peur, leur petite taille faisant que les petits chiens se sentent anxieux, vulnérables et enclins à passer à l’acte. Ils ont également noté que les comportements agressifs peuvent être exacerbés par le manque de dressage et l’excès d’indulgence des maîtres, qui autorisent ce comportement parce qu’ils ne le jugent pas menaçant, voire même parce qu’ils le trouvent mignon. La leçon à en tirer est que, pour élever un chien affectueux et bien éduqué, une socialisation et un apprentissage de l’obéissance appropriés sont tout aussi importants pour les petits chiens que pour les grands. Aussi mignon soit-il, résistez à l’envie de traiter votre petit compagnon à quatre pattes comme un bébé ; il est peut-être minuscule, mais c’est un chien, et il compte sur vous pour le dresser et le guider comme n’importe quel autre chien.

Besoins nutritionnels des petits chiens

Cinnamon Chihuahua puppy dressed in a black and red argile sweater eating out of a bowl.Bien que les petits chiens mangent globalement moins que les grands, les petites races ont besoin de plus de calories. Les petits chiens ont tendance à brûler de l’énergie plus rapidement que les gros chiens, mais leur estomac est bien sûr beaucoup plus petit. Cela signifie que, par rapport à un chien plus grand, votre chien de petite taille ou de type toy devra manger des portions plus petites, plus riches en calories et plus fréquentes. Les chiots en pleine croissance doivent être nourris encore plus fréquemment pour ne pas être en hypoglycémie (faible taux de sucre dans le sang), qui peut entraîner une faiblesse et une léthargie, des tremblements musculaires, des convulsions, voire la mort.

Vous pouvez vous assurer que votre petit chien reçoit la bonne quantité de calories en lui donnant une nourriture spécialement conçue pour les petites races, plus riche en calories que celle destinée aux grandes races. En raison de leur longévité, il est également bénéfique de donner aux petits chiens une alimentation riche en antioxydants, qui peut prévenir les dommages causés par une exposition prolongée aux radicaux libres au cours de leur longue vie.

Les petits chiens ont souvent beaucoup de personnalité. Cela les rend non seulement très amusants, mais peut aussi les rendre parfaitement adaptés à la compagnie si les conditions sont réunies. Maintenant que vous savez à quoi vous attendre avec un petit chien, vous allez pouvoir choisir en toute confiance la race adaptée à votre foyer.

Biographie de l’auteure

Jean Marie Bauhaus

Jean Marie Bauhaus

Jean Marie Bauhaus est l’heureuse propriétaire de plusieurs animaux. Romancière et rédactrice d’un blog sur les chiens et les chats, elle habite dans la ville américaine de Tulsa, dans l’Oklahoma, où elle écrit généralement sous la surveillance de ses petits compagnons à quatre pattes.

 

Articles associés

Produits associés