La taille de la race joue-t-elle un rôle dans l’intelligence du chien ?

minutes de lecture

Vous avez sans doute vu des listes indiquant quelles races comptent parmi les chiens les plus intelligents. Bien que ces listes puissent varier légèrement, elles ont généralement un point commun : les chiens de grandes tailles. Mais qu’en est-il des petits chiens ? Ne sont-ils pas intelligents eux aussi ? Vous savez que votre chihuahua ou votre caniche toy est un génie, alors pourquoi ces races ne sont-elles jamais citées dans ces listes ? Continuez à lire cet article si vous souhaitez connaître les différences entre les petits chiens et les grands chiens en matière d’intelligence et savoir pourquoi votre petite race préférée n’est jamais citée.

Chiens intelligents

Chien-guide aidant un homme aveugle en ville
Les humains ont différents types d’intelligence et d’aptitudes (une personne peut être un génie en mathématiques, par exemple, tandis que d’autres peuvent être douées pour la musique, les arts ou l’athlétisme), et il en va de même pour les chiens. Sur le site doctissimo.fr, on nous explique qu’il existerait trois types d’intelligence : l’intelligence instinctive est en grande partie conditionnée par la race ; l’intelligence adaptative correspond à ce que le chien apprend de son environnement et à sa capacité à résoudre des problèmes plus ou moins complexes ; le troisième type d’intelligence correspond aux facultés d’obéissance et de travail du chien. Par exemple, les chiens de chasse sont doués pour traquer et chasser des proies, tandis que les chiens de troupeau sont doués pour garder les moutons et le bétail. D’autres races sont douées pour accomplir des tâches spécifiques. Cette évaluation indique dans quelle mesure ces chiens accomplissent des tâches instinctives. Elle indique également dans quelle mesure les chiens de compagnie sont sensibles aux humeurs et aux signaux émotionnels de leurs maîtres. Chaque chien possède un certain degré d’intelligence instinctive.

  • Intelligence adaptative. Cette mesure de l’intelligence identifie la capacité d’un chien à résoudre des problèmes sans intervention humaine. Par exemple, un chien doit faire preuve d’intelligence adaptative pour récupérer un morceau de nourriture tombé dans un endroit difficile à atteindre sans qu’on lui ait montré comment faire.
  • Facultés d’obéissance et de travail. Cette mesure de l’intelligence montre à quel point et à quelle vitesse les chiens peuvent être dressés à se comporter et à exécuter des tâches sur demande. Les chiens qui obtiennent de bons résultats dans cette catégorie ont tendance à exceller dans l’obéissance, l’agilité, le sport et d’autres types de dressage.

En général, les races de chiens intelligents font partie de la troisième catégorie et non des deux premières. Et à quelques exceptions près, les grandes races pesant entre 25 et 40 kilos sont les plus performantes dans cette dernière catégorie.

Petits chiens et grands chiens Grands chiens

Cela signifie-t-il que les chiens de petites tailles (pesant moins de 15 kilos) sont stupides ? Absolument pas ! De nombreux petits chiens obtiennent de bons résultats aux autres mesures de l’intelligence. Et il convient de noter que les tests de QI pour chien se concentrent davantage sur les capacités de raisonnement et de résolution de problèmes que sur l’obéissance et l’aptitude au dressage. Alors, pourquoi les petits chiens ont-ils tendance à obtenir de moins bons résultats dans cette dernière catégorie ? Il existe quelques théories, mais aucune ne dit que votre petit chien doit porter un bonnet d’âne.

Forme de la tête

Une étude a établi un lien entre la forme de la tête du chien et son aptitude au dressage. La théorie veut que les chiens brachycéphales (qui ont la tête courte et le nez plat, comme les bouledogues et les carlins) et les chiens dolichocéphales (qui ont la tête étroite et allongée, comme les lévriers) soient doués pour des tâches spécifiques ; les premiers pour le combat et la garde, les seconds pour la course et la chasse de proies. En revanche, les chiens mésocéphales (dont la tête est de forme moyenne, comme les labradors) n’ont généralement pas cette spécialisation, ce qui, selon les chercheurs, pourrait leur conférer une plus grande flexibilité cognitive qui les rendrait plus aptes à apprendre de nouvelles tâches.

Caractère

adorable bichon maltais assis dans l’herbe
Le caractère d’un chien peut également influer sur son aptitude au dressage et à l’obéissance. Les races qui figurent généralement sur la liste des chiens intelligents, comme les golden retrievers ou les border collies, ont tendance à être extrêmement affectueuses et désireuses de faire plaisir. En revanche, les petits chiens sont souvent plus obstinés, têtus, anxieux et excités.

Certains diront que le fait que les petits chiens aient un esprit et une volonté qui leur sont propres les rend plus intelligents que les chiens plus grands et plus enjoués. En ce qui concerne la peur et l’excitabilité, il est compréhensible que le monde soit plus effrayant pour les petits chiens que pour les grands. Il est possible que les petits chiens soient trop occupés à surveiller les dangers éventuels pour se soucier d’apprendre de nouveaux tours.

Influence des maîtres

Une autre théorie veut que les moins bonnes performances globales des petits chiens en matière d’obéissance et de dressage n’aient rien à voir avec des aptitudes innées et tout à voir avec leur traitement et leur conditionnement. Une étude a révélé que les maîtres de petits chiens ont tendance à interagir avec eux d’une manière qui renforce l’agressivité, l’excitabilité et la peur et qui nuit à l’apprentissage de l’obéissance. Par exemple, les maîtres de petits chiens sont généralement moins constants dans le dressage et l’interaction avec leurs chiens que les maîtres de grands chiens. Les maîtres de petits chiens ont également tendance à recourir davantage aux punitions, telles que les réprimandes et les coups de laisse, pour corriger le comportement de leurs chiens, ce qui renforce leur peur et leur agressivité. L’étude a également révélé que les maîtres de petits chiens passent généralement moins de temps à faire des activités ludiques et partagées, comme jouer à la balle ou se promener, des activités qui ont tendance à rendre les chiens plus obéissants et à avoir un meilleur comportement.

Même si les listes des chiens les plus intelligents semblent privilégier les chiens de grande taille, la vérité est qu’elles privilégient généralement les chiens qui ont envie de faire plaisir et qui sont faciles à dresser. Ne vous méprenez pas : même les chiens intelligents doivent apprendre à obéir et à accomplir certaines tâches. Et de nombreuses races figurant sur les listes de chiens intelligents font d’excellents chiens de service, de police et militaires, qui forcent notre respect.

Toutefois, c’est vous qui connaissez le mieux votre chien. Si vous êtes convaincu(e) que votre petit chien est brillant, vous n’avez pas tort. En fin de compte, vous n’avez pas besoin d’une liste pour savoir si votre chien est intelligent, et votre chien n’a pas besoin d’être intelligent pour être digne d’amour et d’affection.

Biographie de l’auteure

Jean Marie Bauhaus

Jean Marie Bauhaus

Jean Marie Bauhaus est l’heureuse propriétaire de plusieurs animaux. Romancière et rédactrice d’un blog sur les chiens, elle habite dans la ville américaine de Tulsa, dans l’Oklahoma, où elle écrit généralement sous la surveillance de ses petits compagnons à quatre pattes.

Articles associés

Produits associés