La santé oculaire des chats : reconnaître et prévenir 6 problèmes oculaires félins

Publié par Jean Marie Bauhaus
Minutes de Lecture

Votre chat cligne constamment et se frotte les yeux. C'est la saison des allergies et vous-même avez peut-être les yeux qui piquent ou qui grattent. Votre chat souffre-t-il simplement d'allergies ou y a-t-il un problème sous-jacent plus grave ? Chez les chats, les yeux sont essentiels à la bonne santé générale, et comprendre les problèmes oculaires qui peuvent les toucher vous aidera à prévenir les complications.

Animal Eye Care fait remarquer que même si les yeux des chats ne sont pas aussi sensibles que ceux des chiens, les problèmes oculaires qui affectent les félins sont souvent chroniques. Voici six problèmes oculaires fréquents :

1. Conjonctivite

On parle de conjonctivite lorsque la membrane muqueuse qui recouvre le globe oculaire et l'intérieur de la paupière est enflammée. Tout comme chez les humains, il s'agit d'une affection très contagieuse, même si la conjonctivite féline ne peut pas se transmettre à l'homme.

  • Causes : D'après le College of Veterinary Medicine de l'université de Cornell, la conjonctivite provient généralement d'une infection des voies respiratoires supérieures d'origine virale ou bactérienne.
  • Signes et symptômes : Les yeux larmoyants sont le symptôme le plus révélateur. L'écoulement peut être transparent, gris, jaune, vert, voire rouge foncé. L'intérieur de l'œil peut être gonflé et/ou rouge, et un seul œil ou les 2 yeux peuvent être affectés. D'autres signes typiques des affections des voies respiratoires supérieures peuvent se manifester tels que des éternuements ou des écoulements nasaux.
  • Traitement : En règle générale, la conjonctivite se traite avec des antibiotiques topiques sous forme de gouttes ou de pommade. S'il y a infection des voies respiratoires supérieures, il se peut que votre vétérinaire la traite de façon concomitante. L'herpès virus félin, également appelé FHV-1, fait partie des infections qui entraînent souvent des problèmes oculaires. Si le FHV-1 est responsable de la conjonctivite de votre chat, votre vétérinaire pourrait prescrire un traitement complémentaire pour contrôler le virus et prévenir les futures crises.

2. Autres infections oculaires

La conjonctivite n'est pas la seule infection oculaire pouvant toucher votre chat. D'autres infections oculaires sont fréquentes chez les félins. Elles sont souvent le résultat d'une infection des voies respiratoires supérieures qui s'étend aux yeux. L'aspect contagieux dépend de la cause sous-jacente de l'infection.

  • Causes : Les infections oculaires peuvent avoir de nombreuses causes parmi lesquelles les bactéries, les infections virales, les champignons et les parasites.
  • Signes et symptômes : Si votre chat plisse des yeux et se les frotte, c'est un signe courant indiquant une infection oculaire. Parmi les autres symptômes, il y a les yeux rouges et gonflés, les écoulements oculaires ainsi que les éternuements et écoulements nasaux.
  • Traitement : Normalement, votre vétérinaire devrait également traiter l'infection à l'origine de la gêne oculaire. Pour les infections superficielles, on se concentre souvent sur le traitement des symptômes en prescrivant le nettoyage des yeux, un régime alimentaire équilibré, beaucoup d'eau et du repos. Les infections plus aiguës sont, elles, traitées avec des pommades ou des gouttes en application locale, et parfois des antibiotiques administrés par voie orale.

3. Irritation

Même si les chats sont en général peu sujets aux allergies provoquant des démangeaisons aux yeux, des agents irritants dans leur environnement peuvent avoir un effet similaire.

  • Causes : Pour les chats, les irritants oculaires comprennent les parfums forts, les détergents, la fumée de cigarette et la poussière. Tout ce qui est susceptible d'entrer en contact avec leurs yeux peut entraîner une irritation.
  • Signes et symptômes : Surveillez tout signe de gêne comme le plissement ou le frottement des yeux ainsi que les yeux rouges et les écoulements.
  • Traitement : S'il est évident qu'une irritation est à l'origine de ces symptômes et si votre chat se laisse faire, essayez de laver ses yeux avec du sérum physiologique. Cependant, les symptômes d'irritation étant assez semblables à ceux causés par des infections plus graves, il est préférable de consulter votre vétérinaire en cas de signes de gêne oculaire. Si vous avez pu l'identifier, il est également conseillé de retirer de la maison l'agent à l'origine de l'irritation.Veterinary placing a few drops of eye drops cat

4. Ulcère de la cornée

Potentiellement grave, l'ulcère de la cornée se caractérise par des lésions ouvertes sur la surface de l'œil qui peuvent donner un aspect trouble aux zones affectées.

  • Causes : L'ulcère de la cornée peut entraîner des lésions oculaires, un assèchement chronique des yeux ou des anomalies anatomiques. Il peut également être causé par des infections oculaires, notamment lorsqu'elles ne sont pas traitées.
  • Signes et symptômes : Outre l'aspect trouble sur les zones affectées, les signes révélateurs d’un ulcère de la cornée comprennent le frottement et le plissement des yeux, une douleur évidente au niveau des yeux, une rougeur et des écoulements.
  • Traitement : Les ulcères légers guérissent une fois que la cause sous-jacente est traitée. Toutefois, votre vétérinaire peut également prescrire des antibiotiques sous forme de pommade ou de gouttes ainsi qu'un traitement pour soulager la douleur. Les ulcères situés plus en profondeur dans l'œil peuvent nécessiter une intervention chirurgicale. Avec un traitement adapté, l'ulcère de la cornée se soigne généralement bien. En revanche, s'il n'est pas traité, il peut entraîner une cécité permanente, voire une défiguration.

5. Glaucome

Cette affection se traduit par une pression au niveau des yeux due à une accumulation du liquide intraoculaire. Le glaucome est une affection grave qui doit être traitée le plus rapidement possible afin d'éviter une cécité permanente ou une défiguration.

  • Causes : Plusieurs facteurs peuvent empêcher le liquide intraoculaire de s'évacuer, entraînant une accumulation à l'origine du glaucome. Parmi ces facteurs, les anomalies anatomiques, les infections oculaires, les inflammations, les traumatismes et les tumeurs oculaires. Certains chats ont une prédisposition génétique au glaucome et dans ce cas, les deux yeux sont souvent affectés.
  • Signes et symptômes : Les chats atteints de glaucome montrent généralement des signes de douleur importants comme le plissement et le frottement des yeux, le retrait social, des miaulements plaintifs et des pleurs. Les yeux peuvent être troubles, larmoyants ou rouges. Dans les cas plus aigus, le globe oculaire peut être gonflé.
  • Traitement : Si vous pensez que votre chat souffre d'un glaucome, emmenez-le sans tarder chez le vétérinaire. Plus tôt le liquide intraoculaire est évacué pour soulager la pression sur l'œil, meilleures sont les chances de sauver son œil. Dans les cas moins graves, le glaucome se résorbe de lui-même une fois la cause sous-jacente traitée, mais dans les cas plus graves, des soins continus peuvent être nécessaires pour éviter l'accumulation de liquide intraoculaire. Dans les cas extrêmes, l'ablation de l'œil peut être nécessaire.

6. Cataracte

La cataracte est une zone trouble qui se développe sur le cristallin et qui empêche la lumière d'atteindre le fond de l'œil, entraînant ainsi une détérioration de la vue et, dans certains cas, la cécité.

  • Causes : La cataracte est généralement due au vieillissement mais elle peut également être causée par le diabète sucré ou par une inflammation de l'uvée de l'œil. La cataracte peut également être provoquée par un choc électrique, une exposition à des radiations ou à des substances toxiques. Elle peut enfin être le signe d'une carence en calcium.
  • Signes et symptômes : La cataracte se manifeste par un œil d'apparence laiteuse et voilée. Mais en règle générale, elle n'est visible qu'une fois suffisamment avancée et impacte déjà la vision de manière significative. À ce stade, votre chat peut montrer des signes de détérioration de la vue et se cogner contre les objets ou se déplacer plus lentement, notamment par faible luminosité. Si la cataracte est provoquée par le diabète sucré, d'autres symptômes peuvent apparaître tels que la perte de poids, une soif excessive et des mictions fréquentes.
  • Traitement : Il est conseillé de consulter un vétérinaire pour écarter le facteur du vieillissement, qui devra être traité séparément, le cas échéant. L'intervention chirurgicale qui consiste à retirer et remplacer le cristallin pour rendre la vue est une possibilité. Vous pouvez aussi estimer que votre chat s'adaptera à sa vue diminuée, à condition de vivre en intérieur et en sécurité.

La santé oculaire des chats

Si votre chat montre des signes de problèmes oculaires, il est important de consulter votre vétérinaire sans délai. De nombreux symptômes étant communs à plusieurs affections, il est impossible de poser un diagnostic exact sans un examen des yeux. Essayer de deviner le problème ou attendre que ça passe peut faire perdre un temps précieux qui pourrait sauver les yeux de votre chat s'il s'agit d'une infection grave.

Que votre chat présente ou non des signes de troubles oculaires, une bonne hygiène oculaire peut contribuer à prévenir l'apparition de ces problèmes. Lui donner une alimentation pour chat à base de protéines de viande de haute qualité, être à jour de ses vaccins, le garder en intérieur et limiter les contacts avec des chats extérieurs parfois contagieux sont autant de façons de veiller sur la santé oculaire de votre chat ainsi que sur sa santé en général et sa qualité de vie.

Contributor Bio

Jean Marie Bauhaus Contributor Photo

Jean Marie Bauhaus

Jean Marie Bauhaus est une romancière, éditrice et rédactrice indépendante qui vit à Tulsa, dans l'Oklahoma. Elle écrit régulièrement sur les animaux de compagnie et leur santé depuis chez elle, sous la stricte supervision de ses compagnons à quatre pattes.