[ ↓ skip to navigation ↓ ]

Les chats et les mythes

chaton-orange-avec-collier-rose

L’attitude souvent mystérieuse des chats a toujours suscité la fascination. S’il n’est pas facile de comprendre ce à quoi ils pensent ou ce qu’ils ressentent, un certain nombre de mythes et de rumeurs les concernant ne demandent qu’à être éclairci. Voici quelques-uns des stéréotypes félins.

1. Les chats retombent toujours sur leurs pattes

Non, pas toujours. Les chats sont certes des créatures très agiles, mais ils peuvent vraiment se faire mal s’ils font une mauvaise chute. Comme le remarque l’Animal Medical Center, les vétérinaires utilisent le terme « Syndrome du chat parachute » pour décrire ce type de blessures, qui vont des entorses aux fractures, en passant par des problèmes respiratoires. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les chats ont plus de chances de se blesser en tombant d’une faible hauteur que lors d’une longue chute. En effet, ils n’ont pas le temps de se retourner sur leur pattes afin d’être dans la position adéquate pour l’atterrissage. Afin de préserver la sécurité votre chat, assurez-vous que vos fenêtres soient intactes et n’aient aucun trou, et faites en sorte que vos étagères et tables ne donnent pas envie à votre chat de monter dessus.

2. Les chattes doivent avoir eu une portée avant d’être stérilisées

Selon The Human Society, c’est exactement le contraire. Faire stériliser votre amie à fourrure est une grande décision, mais il serait mieux de le faire avant qu’elle n’ait des petits. Les associations telles que The Human Society ou l’ASPCA encouragent les propriétaires à faire stériliser leurs chattes afin de réduire la surpopulation : les refuges débordent et les chattes (ainsi que leurs portées) risquent d’être négligées.

3. Les chats ne peuvent pas être dressés

Lorsque l’on pense à un animal réalisant des tours, la première image qui vient à l’esprit n’est pas celle d’un chat. Et pourtant, les chats peuvent être dressés ! Leur apprendre certaines choses peut resserrer les liens les unissant à votre famille. Une certaine chatte nommée Tuna peut même jouer d’un instrument, et part en tournée aux Etats-Unis (elle n’est certes pas la chanteuse principale du groupe). Dresser son chat n’est pas toujours une partie de plaisir, mais le renforcement positif n’en est pas moins indispensable dans l’apprentissage de comportements quotidiens comme l’utilisation de la litière. Quelques refuges locaux offrent parfois une leçon gratuite de dressage aux propriétaires, mais n’hésitez pas à demander des astuces à votre vétérinaire. Avec un peu de patience et de détermination, vous et votre chat pourriez être au top en un rien de temps !

4. Ce n’est pas grave si les chats mangent un petit morceau de chocolat

De même qu’aux chiens, avertit Trupanion, vous ne devez jamais donner à votre chat un morceau de chocolat, quelle qu’en soit la taille. Le chocolat contient de la théobromine, un alcaloïde toxique à la fois pour les chats et pour les chiens. Le chocolat noir est encore plus dangereux que le chocolat au lait, car il contient une dose plus élevée de théobromine. Ce composé est présent dans le cacao, alors ne laissez pas votre petit chat siroter votre chocolat chaud non plus. De plus, les chats sont incapables de bien digérer le lait, qui peut aussi provoquer des troubles digestifs tel des diarrhées. Pour conclure, mettez de côté les friandises sucrées pour les membres de votre famille pour préserver la santé de votre chat.

5. Les chats d’intérieur ne peuvent pas tomber malades

Ce n’est pas parce que votre boule de poils passe ses jours et ses nuits à l’intérieur qu’elle est immunisée contre les maladies. En réalité, tous les chats peuvent tomber malades, même s’ils ne mettent pas une patte dehors. Les experts de Cat Fanciers’ Association (CFA) mettent en avant le fait que les chats sont davantage exposés aux germes se dispersant via les courants d’airs ou bien se déposant sur les vêtement de leur propriétaires. Si vous avez un chien qui sort régulièrement, il peut aussi ramener des micro-organismes inopportuns. Gardez à l’esprit que votre chat peut aussi tomber malade en mangeant des insectes porteurs de germes, alors parlez à votre vétérinaire des traitements préventifs qui maintiennent votre ami à quatre pattes en bonne santé ! Et pensez à retirer vos chaussures en rentrant chez vous !

6. C’est idiot de brosser les dents de son chat. Hilarant.

En fait, c’est votre chat qui va bien rire quand son haleine vous donnera envie de pleurer. Lui brosser quotidiennement les dents ne rafraichira pas seulement son haleine, mais limitera aussi le risque de pathologie buccale et vous donnera l’occasion de vérifier qu’il n’y ait rien d’anormal au niveau de ses dents et gencives. Sérieusement, on ne rigole pas avec ça. Il vous sera plus agréable d’être à côté de votre chat et cela le protégera d’un large éventail de sérieux problèmes de santé tout au long de sa vie. Demandez de l’aide à votre vétérinaire pour le premier brossage.

7. Les chats ont neuf vies… ont-ils vraiment besoin d’un suivi régulier ?

Evidemment, les chats n’ont qu’une vie. Il est donc important de prendre régulièrement rendez-vous chez le vétérinaire pour vous assurer que celle de votre chat soit longue, saine et heureuse. Vous ne devriez pas aller chez le vétérinaire que lorsque que votre chat est malade. Il a besoin d’un suivi de santé, de vaccins, d’examens dentaires et de consultations nutritionnelles… tout comme nous. On pourrait également penser que, parce qu’il a neuf vies, votre chat est immunisé contre la rage, mais c’est aussi une idée reçue. Les chats peuvent attraper la rage et doivent être vaccinés régulièrement. La vaccination est le moyen le plus efficace pour protéger votre chat contre la contamination.

8. Lors du repas, on peut donner les restes au chat

Saviez-vous qu’un morceau de fromage, pour un chat de 4kg, est équivalent à presque 3 tablettes de chocolat ? Les restes alimentaires sont un surplus de calories pour les chats. Ils ont besoin d’une nutrition équilibrée précisément en fonction de leur stade de vie et ont des besoins spécifiques pour rester en bonne santé. Une alimentation pour chat tel que Hill’s Science Plan est excellente car elle donne au chat exactement ce dont il a besoin sans aucun excès de nutriments pouvant s’avérer nocif.

9. Mon chat remue la queue, il doit être content

On ne peut jamais vraiment savoir avec les chats. Typiquement, les chats remuent et ondulent la queue quand ils sont préoccupés ou qu’ils pensent à quelque chose. Les chats communiquent par le biais d’un langage corporel et sonore comme les humains. Apprendre à comprendre ce que votre chat vous dit vous aidera à construire la relation vous unissant.

10. Je n’ai pas besoin de faire faire de l’exercice à mon chat

Vous pouvez et devez faire faire de l’exercice à votre chat. Les chats ont besoin d’une stimulation mentale comme physique. Les chats d’intérieurs ont une vie moins risquée, mais il est nécessaire de leur fournir des jeux pour qu’ils restent actifs et ne prennent pas de poids.

11. Les femmes enceintes doivent éviter les chats car elles risquent d’attraper la toxoplasmose

Les futures mamans peuvent interagir avec les chats, le problème vient de la litière. La toxoplasmose est répandue par les selles et la litière. Tant que les femmes enceintes évitent tout contact avec cette dernière et que quelqu’un d’autre s’occupe de la nettoyer, il ne devrait y avoir aucun problème. N’hésitez pas à materner votre chat alors que vous attendez votre bébé.

12. Sans ses moustaches, le chat perd tout son équilibre

Difficile d’imaginer comment cette idée est née ! Les chats utilisent leurs moustaches en tant que capteurs sensoriels, pas pour maintenir leur équilibre. La manière dont ils les positionnent peut aussi révéler leur humeur. Quoi qu’il arrive, ne coupez pas et ne tirez pas les moustaches d’un chat. Elles prennent naissance profondément dans la peau et sont abondamment innervées.

13. Vous avez du lait ? Vous avez des chats ? Vos chats peuvent-ils boire du lait ?

Un mignon petit chat lapant tranquillement sa soucoupe de lait. Quoi de plus naturel ? En fait, des packs de lait sont comme des coups dans le ventre pour un si petit animal. Le lait est cause de diarrhées chez nombre de chats et une trop grande quantité peut rapidement se surajouter à un problème d’obésité. Le mieux que vous puissiez faire est de vous conformer à une alimentation équilibrée formulée spécifiquement pour les chats.

14. Si un chat mange de l’herbe, c’est qu’il est malade

Bien qu’il existe plusieurs théories à propos des animaux mangeant de l’herbe, les vétérinaires n’ont aucune réponse prouvée. Cependant, les recherches indiquent une possibilité extraordinaire : ils pourraient juste aimer ça. Alors ne paniquez pas si votre chat grignote de l’herbe de temps en temps. Si le grignotage devient un festin quotidien, parlez-en à votre vétérinaire.

15. Mettre de l’ail sur la nourriture de votre chat l’aidera à se débarrasser de ses vers

Bien que disposer de l’ail sur la nourriture de votre chat puisse vous donner l’impression d’être un grand chef italien, l’ail peut être à l’origine d’anémie chez les chats et vous devriez l’éviter.

Une fois que vous aurez fait la différence entre la fiction et la réalité, vous pourrez aider votre ami félin à avoir une vie dynamique et saine. Et ne vous en faites pas si les chats perdent de leur mystère, ils seront toujours aussi adorablement originaux ! A partir du moment où vous savez quels sont les vrais challenges, vous ne manquerez jamais de vous amuser ensemble.

L’auteur, Christine O'Brien

Erin Ollila

Christine O'Brien est un écrivain et une propriétaire de chats depuis longtemps. Vous pouvez la suivre sur Twitter et Instagram à @brovelliobrien.

[ ↑ skip to content ↑ ]