[ ↓ skip to navigation ↓ ]

Un engagement fort en faveur d’une meilleure nutrition

Chez Hill’s, nous pensons qu’une
bonne alimentation est essentielle

Nous sommes profondément convaincus qu’une alimentation adaptée est essentielle pour la santé et l’espérance de vie des animaux de compagnie. Nos recherches, conduites depuis notre Centre de nutrition, nous ont permis de positionner Hill’s comme leader mondial des soins nutritionnels pour animaux de compagnie, grâce au développement de formules optimisées pour une alimentation parfaitement équilibrée qui favorise le bien-être des animaux à travers le monde et répond à leurs besoins thérapeutiques.


La santé par la science

Constamment à la recherche de nouveaux moyens d’optimiser l’efficacité de nos produits, nous sommes fiers d’être les premiers du secteur de l’alimentation animale à appliquer le principe de la Nutrition clinique fondée sur les preuves pour l’élaboration de nos aliments.

C’est en associant des preuves scientifiques solides, une expertise clinique et la recherche du bien-être des patients que nous pouvons prendre les meilleures décisions cliniques. La nutrition clinique fondée sur des preuves commence par des recherches nutritionnelles complètes et approfondies. Ce sont ces études qui nous permettent de garantir les réels bénéfices de nos produits et le respect des exigences de qualité et d’excellence de nos clients.

À l’instar de la médecine fondée sur les preuves appliquée par les médecins pour soigner les humains, Hill’s conduit des études cliniques nutritionnelles contrôlées, en aveugle et randomisées. Ces études scientifiques attestent de l’intérêt des recherches nutritionnelles et médicales effectuées chaque jour dans notre centre de nutrition.


Assurer le bien-être des animaux de compagnie grâce à des essais cliniques

Les essais cliniques sont une composante essentielle du principe de Nutrition clinique fondée sur des preuves. Ces essais permettent à des vétérinaires de tester nos produits sur des patients dans le cadre d’études nutritionnelles randomisées et en aveugle. Les vétérinaires font d’abord appel à leur expérience et à leurs connaissances pour déterminer l’état de santé de chaque animal et diagnostiquer les éventuelles pathologies. Ils évaluent ensuite et documentent les bienfaits des aliments tout au long de l’étude. C’est en réalisant nos propres recherches que nous sommes capables de développer des aliments pour chiens et chats qui apportent une nutrition précise et qui favorisent leur bien-être.


Des nutriments adaptés,
la quantité juste

Grâce aux preuves apportées par ses recherches, Hill’s élabore des aliments complets reposant sur un équilibre précis de 50 nutriments parfaitement adapté aux besoins des animaux en fonction de leur âge, de leur mode de vie, de leur taille et de leurs besoins spécifiques. Il est essentiel de doser avec soin certains nutriments, car nombre de pathologies courantes peuvent être aggravées, voire provoquées, par un apport déséquilibré de nutriments sur le long terme. Découvrez dans le tableau ci-dessous l’influence des principaux nutriments sur la santé de votre animal :

carence* quantité optimale de nutriment excès*
Problèmes de croissance Protéines
Masse musculaire et croissance
Flatulences
Pelage terne Matières grasses
Peau et pelage en parfaite santé
Prise de poids
Faiblesse Minéraux
Os et dents solides
Calculs urinaires
Fatigue Vitamines
Système immunitaire fort
Problèmes squelettiques
Problèmes de selle Fibres
Digestion saine
Problèmes de selle
*Small Animal Clinical Nutrition, 4th and 5th Editions

Nutrition

Chez Hill’s, nous sommes convaincus qu’une alimentation adaptée est la clé d’une vie longue et en pleine santé pour les chiens et les chats.
Voici un aperçu des nutriments les plus essentiels :

  • L’eau

    L’eau

    L’eau est le nutriment le plus important de tous et il est essentiel à la vie. Un animal peut survivre même s’il perd pratiquement toute sa masse graisseuse et la moitié de ses protéines, mais il mourra s’il perd 15 % de l’eau qui le compose.

    La quantité d’eau qu’un animal doit absorber quotidiennement est plus ou moins équivalente à son apport énergétique quotidien calculé en kilocalories. Ainsi, un chien ou un chat en bonne santé aura normalement besoin de boire quotidiennement 50 ml pour chaque kilo de poids (par exemple, un chat de 4 kg devra boire 200 ml d’eau).

  • Les glucides

    Les nutriments qui apportent de l’énergie sont les glucides, les protéines et les lipides.

    Les glucides

    Les glucides simples et les amidons sont utilisés par l’organisme comme source de glucose. Les glucides nous apportent l’énergie dont nous avons besoin pour nos activités quotidiennes et pour assurer les fonctions vitales du corps. Ils assurent également les fonctions suivantes :

    • leur métabolisme énergétique produit de la chaleur
    • ils peuvent servir de blocs de construction pour d’autres nutriments tels que certains acides aminés, le lactose et la vitamine C
    • ils permettent de stocker l’énergie sous forme de glycogène ou de graisses
  • Les protéines

    Les nutriments qui apportent de l’énergie sont les glucides, les protéines et les lipides.

    Les protéines

    Les protéines sont les blocs de construction de tous les tissus et organes du corps. Ils sont indispensables à la croissance, à la reconstitution et à la régénération des tissus.

  • Les lipides

    Les nutriments qui apportent de l’énergie sont les glucides, les protéines et les lipides.

    Les lipides

    Les lipides sont essentiels, car ils remplissent les fonctions suivantes :

    • ils fournissent de l’énergie : les lipides apportent à l’animal 2,25 fois plus de calories par unité de poids que les protéines ou les glucides
    • ils contribuent à l’absorption des vitamines liposolubles (vitamines A, D, E et K). Les chats et les chiens ont besoin d’au moins 1 à 2 % de lipides dans leur alimentation pour absorber les vitamines liposolubles
    • ils fournissent des acides gras essentiels : les acides gras oméga-3 et oméga-6.

    Les acides gras essentiels sont nécessaires pour les raisons suivantes :

    • ce sont des éléments constitutifs des membranes cellulaires, indispensables au maintien de leur fluidité, qui permettent le passage des molécules
    • ils permettent la synthèse de diverses substances actives dans l’organisme, notamment les prostaglandines
    • ils régulent les pertes d’eau au niveau de la peau
  • Les minéraux

    Les minéraux

    On estime que plus de 18 minéraux sont essentiels aux mammifères. Par définition, les macrominéraux doivent être présents en grandes quantités dans l’alimentation de l’animal, alors
    que les microminéraux ou oligo-éléments sont requis en plus petites quantités.

    On dénombre 7 macrominéraux :

    • Sodium
    • Phosphore
    • Calcium
    • Chlorures
    • Magnésium
    • Potassium
    • Soufre

    On dénombre au moins 11 microminéraux :
    les principaux microminéraux sont le fer, le zinc, le cuivre et le sélénium.

    • Fer
    • Zinc
    • Cuivre
    • Sélénium
    • Iode
    • Chrome
    • Fluor
    • Cobalt
    • Molybdène
    • Bore
    • Manganèse

    Les minéraux sont nécessaires pour préserver :

    La structure osseuse Calcium, phosphore, magnésium
    L’équilibre acido-basique et hydrique Potassium, sodium, chlore
    Les fonctions cellulaires Tous
    La conduction nerveuse Potassium, magnésium
    La contraction musculaire Calcium, magnésium, potassium
  • Les antioxydants

    Les antioxydants

    Les cellules sont continuellement attaquées par des composants appelés « radicaux libres » qui sont des sous-produits du métabolisme corporel ou de facteurs externes comme la pollution. Ils sont particulièrement dangereux pour les cellules des systèmes nerveux et immunitaire, car ils peuvent tuer les cellules ou endommager l’ADN qu’elles contiennent. On pense qu’ils peuvent même contribuer à la progression de nombreuses maladies et à l’apparition d’un vieillissement prématuré.

  • Les vitamines

    Les vitamines

    On divise les vitamines en deux groupes principaux, selon qu’elles sont lipo- ou hydrosolubles. On distingue également un autre groupe de substances proches des vitamines qui ne rentrent pas exactement dans ces deux catégories.

    Vitamines liposolubles

    Vitamine A, vitamine D, vitamine E et vitamine K

    Vitamines hydrosolubles

    Le complexe des vitamines du groupe B, thiamine (B1), riboflavine (B2), pyridoxine (B6),
    cobalamine (B12), niacine, acide pantothénique, biotine, choline, vitamine C

    Substances proches des vitamines

    L-carnitine, caroténoïdes, flavonoïdes

[ ↑ skip to content ↑ ]