[ ↓ skip to navigation ↓ ]

Décourager le comportement agressif

Ne laissez pas votre petit chiot devenir un chien agressif éducation d’un chiot, dresser un chiot, chiot comportement agressif, chiot agressif

Beaucoup de gens pensent que si les chiens mordent, c'est "parce que tous les chiens sont comme ça ". Pourtant, les chiens n'agissent pas ainsi sans raison, et la plupart d'entre eux montrent une attitude agressive lorsqu'ils sont confrontés à une situation de stress. On peut logiquement en conclure que le meilleur moyen d'empêcher votre chiot de devenir plus tard un chien méchant ou agressif est de l'aider à éviter ou à supporter les situations de stress. Vous devez apprendre à détecter chez lui les signes de peur, par exemple lorsqu'il se retrouve acculé dans un coin, ou entravé par sa laisse.

 

Un point commun : la peur

Ce qui déclenche la peur chez un chien, ce n'est pas nécessairement le fait d'avoir vécu une expérience désagréable ou dangereuse. Les chiens sujets à la peur sont souvent ceux qui n'ont pas eu l'occasion de se socialiser avec suffisamment de gens. La socialisation est donc primordiale – pour des conseils sur la socialisation, cliquez ici. Si votre chiot est élevé de telle sorte qu'il considère les contacts avec des gens (adultes et enfants) comme une source d'amusement, de plaisir, de félicitations et de récompenses, il n'éprouvera pas le besoin d'adopter un comportement menaçant.

Afin de l'aider à surmonter ses peurs, il est également conseillé d'exposer dès son plus jeune âge votre chiot à des bruits ou des situations susceptibles de l'effrayer. Ainsi, des choses ou des êtres potentiellement effrayants, comme l'aspirateur, le facteur, la circulation automobile, deviendront des éléments de sa vie quotidienne qu'il acceptera sans crainte particulière.

 

Votre chiot et les êtres humains

C'est une évidence : tous les gens sont différents, par l'âge, par la silhouette, par la taille… et il est bon que votre chiot rencontre toutes sortes d'individus. Aidez-le à s'habituer aux étrangers, mais ne laissez pas ceux-ci submerger votre animal sous un flot de caresses et de démonstrations d'affection.

Il est également essentiel que votre chiot s'habitue aux enfants. Même s'il n'y pas d'enfants chez vous, donnez-lui l'occasion d'en rencontrer à l'extérieur. Une idée qui a fait ses preuves consiste à l'emmener près d'une école. Les enfants ne se feront pas prier pour s'extasier devant votre adorable nouveau compagnon. Cependant, n'oubliez pas que les chiots se fatiguent vite, et assurez-vous que ces moments de rencontre restent courts, et laissez à votre chiot le temps de se reposer.

 

Le mordillage par jeu ne doit pas échapper à votre contrôle

Avant l'arrivée de votre chiot chez vous, il avait déjà l'habitude de jouer avec ses frères et sœurs. La mordillage est d'ailleurs est jeu instinctif pour les petits chiens, et dès qu'il sera installé dans son nouveau foyer, il voudra naturellement jouer à vous mordiller. Pour limiter les mordillages excessifs, vous devrez distraire son attention de vos mains pour la diriger vers ses jouets.

Cependant, chaque fois que vous passerez du temps avec lui pour le caresser, lui parler, il voudra probablement mordiller vos mains, aussi assurez-vous d'avoir toujours l'un de ses jouets à portée de main. Rendez-lui la tâche plus difficile en lui refermant votre poing et en lui proposant un jouet à la place, en agitant et en faisant tourner celui-ci autour de lui. Il comprendra vite qu'il est beaucoup plus drôle de s'amuser avec un jouet qu'avec votre main.

 

Votre chiot ne sait que ce que vous lui avez appris

Ne l'oubliez pas : ce que vous enseignez aujourd'hui à votre chiot fera partie plus tard de son comportement de chien adulte. Ainsi, lorsqu'il joue, essayez de penser à lui comme à un chien adulte, et jugez si son comportement vous semble acceptable ou non. S'il commence à grogner, essaie de mordre la main qui tient le jouet ou bouscule un enfant en jouant, arrêtez le jeu immédiatement et éloignez-vous avec le jouet. Il comprendra vite pourquoi le jeu s'est terminé et évitera par la suite d'adopter le comportement qui en est la cause.

 

Si le comportement de votre chiot vous inquiète, ou si vous souhaitez plus de renseignements sur les cours, stages ou lectures disponibles, votre vétérinaire vous conseillera volontiers.

 

[ ↑ skip to content ↑ ]