[ ↓ skip to navigation ↓ ]

Les bases de l'éducation et du dressage

Le mode d'apprentissage de votre chiot dresser un chiot, éduquer un chiot, éducation d’un chiot, dressage chiot

Tout le monde souhaite bien sûr vivre avec un chiot bien élevé, heureux et sociable, mais dans ce domaine, vous récolterez ce que vous aurez semé ! C'est pourquoi il est important de commencer très tôt son éducation. En effet, son apprentissage aura probablement déjà commencé avant son arrivée chez vous ; votre chiot aura peut-être appris quelques notions d'obéissance et de propreté. Mais à partir de maintenant, c'est à vous de jouer !

Votre chiot apprendra très vite, aussi faut-il lui enseigner un bon comportement dès le départ. Cela peut paraître évident, mais votre chiot ne peut apprendre que ce que vous ne lui enseignez pas, et dès le premier jour, vous devez lui montrer comment se comporter.

Des centaines de livres ont été publiés sur ce sujet, et vous trouverez dans presque toutes les régions des stages ou leçons de dressage. Votre vétérinaire est le mieux placé pour savoir ce qui est préférable pour votre chiot, et peut-être organise-t-il lui-même ces cours ou ces stages. Il existe plusieurs approches du dressage et de l'éducation des chiots, mais certaines règles sont unanimement acceptées :


Bon chien : les chiens apprennent par associations d'idées, et si votre chiot se comporte bien, il convient de le récompenser. Alors, il aura tendance à répéter son comportement. La récompense doit cependant être directement liée à l'acte, dans un délai d'une seconde ou deux. La récompense peut prendre la forme de nourriture ou de compliments, ou les deux ; il peut aussi s'agir d'un jeu.


Vos séances d'éducation doivent être courtes, deux minutes, par exemple, mais se répéter cinq ou six fois par jour. Essayez d'éduquer votre chiot dans différents cadres, à l'intérieur ou à l'extérieur de la maison, ou au cours de vos promenades, mais assurez-vous qu'il ne soit pas distrait par autre chose, afin qu'il puisse comprendre au mieux ce que vous voulez obtenir de lui. Consultez l'article sur le " Clicker Training.".


Peut mieux faire : votre chiot doit apprendre ce qu'il peut et ce qu'il ne peut pas faire. Par exemple, le mordillage fait partie d'un comportement de découverte et il n'est pas né en sachant déjà ce qu'il avait le droit de mordiller sans inconvénient. Vous devez ignorer de tels comportements indésirables, mais il faut éviter de crier, de lui donner une tape ou de le regarder avec colère. Faites simplement comme si il n'était pas là.there.

Il arrive toutefois que des comportements dangereux ne puissent être ignorés, comme le fait de mordiller un câble électrique. Là encore, donner une tape ou crier n'est pas la réponse adaptée. Vous devez l'interrompre en prononçant le mot "Non", obtenir son attention et le récompenser lorsqu'il met un terme à son comportement et vous accorde toute son attention.


Savoir dire NON

S'il est un mot que votre chiot doit connaître, c'est bien celui-là. S'il fait quelque chose de potentiellement dangereux ou se livre à une activité particulièrement destructrice, vous devez mettre un terme à son comportement avec un "non" très ferme. Inutile de crier, parlez d'une voix normale, avec assurance. Une fois qu'il a cessé de mal se comporter, complimentez-le abondamment.

[ ↑ skip to content ↑ ]