[ ↓ skip to navigation ↓ ]

Un bon toilettage pour les chiens !

Lorsque vous toilettez votre chien, gardez en tête les recommandations suivantes :

  • Commencez par le museau et terminez par la queue ! Pour ne rien oublier, il vaut mieux commencer par une extrémité. Contrôlez de temps en temps le museau de votre chien (en particulier après les promenades s’il aime renifler) pour vérifier qu’il n’y a pas de particules dans ses narines et que son museau semble normal. Surveillez ses dents environ une fois par semaine pour vous assurer qu’aucune dent n’est cassée, qu’il n’a pas de plaque et que ses gencives ne sont pas rouges ou enflées. Avec un peu de pratique, vous pouvez même lui brosser les dents. Continuez à avancer et vérifiez l’absence de gonflement ou de rougeurs dans ses oreilles, d’odeur particulière (qui pourrait être le signe d’une infection) et de saletés. Si ses oreilles sont un peu sales, demandez à votre vétérinaire ou à son assistante de vous montrer comment les nettoyer correctement vous-même. Une fois que vous avez bien observé la tête de votre chien, glissez vos mains le long de son dos, de ses côtes et de ses pattes à la recherche d’éventuels bosses, points chauds, corps étrangers tels que des semences de graminées susceptibles de provoquer des infections de la peau ou toute autre anomalie. Cette opération est particulièrement importante si votre chien prend de l’âge ou s’il est très actif. Elle vous permet d’identifier immédiatement les problèmes. Regardez si le pelage et la peau de votre chien n’ont pas de zones squameuses ou rouges en écartant ses poils ou en le caressant (doucement et brièvement) à rebrousse-poil. Effectuez cette opération surtout si votre chien se gratte souvent. Faites particulièrement attention aux poils situés juste au-dessus de la base de la queue et aux zones sans poils sur son ventre ou les coudes. Ces endroits sont généralement privilégiés des puces, il est donc judicieux de vérifier l’absence de puces et de leurs excréments (ces minuscules points noirs). Ce contrôle peut paraître fastidieux, mais il est en fait rapide et facile, et doit être réalisé chaque semaine.
  • Brossez ! Brossez minutieusement votre chien de la tête jusqu’à la queue pour retirer les particules, les poils perdus, les saletés, etc. À chaque type de poil sa brosse, alors assurez-vous d’être bien équipé !
  • On savonne, on rince et on recommence ! Avant de mettrez votre chien dans le bain, enfilez de vieux vêtements qui peuvent être mouillés car vous risquez fort d'être éclaboussé ! Placez doucement votre chien dans le bain et versez de l’eau sur lui à l'aide d’un bol ou d’une petite casserole. Mettez un peu de shampoing dans vos mains et savonnez bien. Veillez à bien frotter tous les plis et replis où les saletés peuvent s’accrocher ! Faites juste bien attention à ne pas mettre de produit dans ses yeux ni ses oreilles. Rincez rigoureusement à l’eau tiède en veillant à bien éliminer le shampoing pour éviter les démangeaisons par la suite. Sortez-le du bain, laissez-le se secouer et séchez-le en le tapotant avec une serviette tiède. Donnez-lui une friandise pour récompenser sa patience, puis donnez-lui un dernier coup de brosse pour terminer.
[ ↑ skip to content ↑ ]