[ ↓ skip to navigation ↓ ]

Accueillir un nouveau chat

Présenter un nouveau venu au chat ou au chien de la maison peut être assez angoissant. Vous souhaitez qu'ils s'entendent bien et vous aimeriez accueillir le nouveau compagnon félin dans de bonnes conditions, mais ce n'est pas si simple - même si la raison pour laquelle vous accueillez un autre chat est de tenir compagnie à votre chat actuel. Il n'accueillera peut-être pas le nouveau venu les pattes grandes ouvertes ! Des présentations prudentes entre les animaux peuvent favoriser une entente harmonieuse - contrôler la situation plutôt que de laisser les animaux livrés à eux-mêmes augmentera les chances d'une bonne entente et assurera un meilleur départ dans leur vie commune. Présenter les chats

Rappelez-vous que les chats sont des êtres indépendants et que contrairement aux chiens, ils n'ont pas besoin d'être entourés d'une structure sociale. Il est donc peu probable qu'ils ressentent le « besoin » d'avoir un autre chat à leurs côtés.

Vous ne pouvez pas forcer un chat à en apprécier un autre ; certains chats s'adapteront très vite à un nouveau venu et d'autres ne s'entendront jamais ou réussiront simplement à vivre côte à côte en s'ignorant mais vous pouvez toujours essayer. Si chacun arrive à trouver sa place pour dormir et manger, vos chats finiront par s'accepter, et certains s'attacheront même l'un à l'autre.

S'il revient aux chats de décider s'ils vont s'entendre ou non, la manière dont vous allez accueillir et présenter le nouveau compagnon au(x) chat(s) de la maison, peut faire la différence entre la réussite et l'échec. Si leur premier contact est violent ou plein d'angoisse et que votre chat actuel se sent menacé, il peut être très difficile d'inverser leurs comportements. Des présentations prudentes éviteront toute réaction excessive. Il est primordial de s'y prendre lentement.

Voici quelques éléments essentiels à prendre en compte :

Adultes ou chatons ?

Pour votre chat actuel, un chaton est moins menaçant qu'un chat adulte car il est sexuellement immature. Il peut être également judicieux d'adopter un chaton du sexe opposé à votre chat résident, afin de minimiser la compétition entre eux. La stérilisation aide à supprimer la plupart des problèmes mais cela ne va pas forcément les éliminer complètement. Si vous pensez adopter un autre chat adulte, le plus judicieux serait un chat du sexe opposé.

Le bon moment

Choisissez un moment tranquille, lorsque la maison est calme - évitez les réceptions, fêtes, visites familiales ou réunions entre amis et trouvez le bon moment pour que les chats fassent connaissance en toute tranquillité.

L'importance de l'odorat

N'oubliez pas que l'odorat est le sens le plus développé chez les chats, et qu'il est primordial dans leur communication et leur bien-être. Vous pouvez essayer d'intégrer le nouveau chat au foyer et l'habituer en le faisant sentir « la maison » avant de le présenter à votre chat actuel.

Pour cela, caressez les deux chats et sans vous laver les mains, mélangez leurs odeurs. Vous pouvez également recueillir l'odeur du nouvel animal en lui caressant la tête avec un linge doux et le frotter ensuite sur les coins et les meubles de votre foyer. De même, si vous laissez le nouveau venu s'habituer aux odeurs de sa future maison et de son futur compagnon félin, cela peut aussi faciliter son adaptation.

Pour cette raison, il peut être judicieux de retarder de quelques jours ou même une semaine, la rencontre entre les chats. Pendant cette période, gardez-les dans des pièces séparées, et laissez-les explorer l'autre pièce et le couchage de l'autre sans se rencontrer physiquement. Un enclos ou une caisse de transport pour faire les présentations

C'est à vous de mettre le nouveau chat et votre chat actuel à l'aise, en empêchant le nouveau venu d'être pourchassé ou menacé (ou parfois l'inverse). Les problèmes peuvent surgir si vous laissez les présentations dégénérer en bagarre ou en poursuite.

La meilleure façon d'éviter cela est d'utiliser un enclos pour chatons pour les premières présentations. Les enclos pour chatons sont en grillage métallique d'environ 1m sur 0,75m par 1m de haut, avec une porte qui peut être ouverte ou fermée. De l'intérieur, le chat peut observer son entourage dans le confort de sa « tanière ».

Au début, s'il se sent vulnérable, vous pouvez même mettre une couverture sur l'enclos pour aider le chat à se sentir en sécurité. L'enclos permet aux chats de s'observer, de se renifler à travers les barreaux, de feuler et de râler sans qu'ils puissent s'attaquer ou s'intimider. Les barreaux leur permettent d'être proches physiquement tout en étant protégés.

Si c'est un nouveau chaton que vous accueillez, il peut être judicieux d'utiliser l'enclos comme base initiale. Vous pouvez vous servir de l'enclos pour les premières présentations et par la suite y mettre le chaton avec son couchage et son bac à litière lorsque vous vous absentez. En effet, cela évitera qu'il fasse des bêtises ou qu'il soit en danger. Vous pouvez également y mettre votre chaton la nuit (n'oubliez pas de lui mettre de l'eau) dans la même pièce que les autres animaux pour qu'ils s'habituent les uns aux autres en toute sécurité.

Si vous ne trouvez pas d'enclos, vous pouvez vous servir de sa caisse de transport pour les présentations initiales. Bien sûr, comme elle est petite, vous ne pourrez pas vous en servir comme enclos pour y garder le nouveau chat ou le chaton pendant de longs moments, mais c'est déjà mieux que rien. Comment utiliser une caisse ou un enclos pour les présentations

Placez le nouveau chat ou le chaton dans l'enclos/caisse et laissez le chat de la maison entrer dans la pièce. Si vous utilisez une caisse de transport, placez-la en hauteur pour que les chats n'aient pas tout de suite à se fixer dans les yeux, cela pourrait provoquer de l'agressivité.

Laissez le chat résident entrer dans la pièce et occupez-vous de lui afin de le tranquilliser. Si le chat décide de s'enfuir sans examiner le nouveau venu, ne forcez pas leur rencontre et acceptez que cela puisse prendre du temps. Votre chat n'aime sûrement pas provoquer des bagarres et finira certainement par accepter petit à petit le nouveau chat de votre foyer.

Si les chats montrent des signes d'agressivité, distrayez-les avec un bruit et complimentez-les lorsqu'ils se rapprochent calmement l'un de l'autre. Vous pouvez aussi utiliser quelques friandises pour qu'ils associent l'événement à une expérience positive. Ainsi, ce moment restera un bon souvenir pour vos chats.

Si vous vous servez d'un enclos plus spacieux, vous pourrez y abriter le nouveau venu et laisser la pièce en libre accès à votre chat. Ainsi, sur une période de plusieurs jours, ils pourront s'habituer l'un à l'autre petit à petit. Si vous vous servez d'une caisse de transport, vous devrez intervenir davantage et organiser de fréquentes rencontres.

Quelle que soit la méthode, vous pourrez commencer à nourrir les chats ensemble - le chat résident à l'extérieur et le nouveau venu à l'intérieur de son enclos ou dans la caisse posée à même le sol. Tout au long de ce processus, les chats pourront feuler ou cracher mais cela devrait progressivement se transformer en curiosité et en acceptation - cela peut prendre quelques jours ou semaines, en fonction des chats. Le face-à-face

Lorsque vous pensez que le moment est venu pour une rencontre en dehors de l'enclos, servez-vous une fois de plus de la nourriture comme moyen de distraction. Attendez qu'ils aient bien faim avant de leur donner à manger et servez-les dans la même pièce. Choisissez une pièce où les deux chats peuvent s'échapper ou se cacher derrière les meubles s'ils le souhaitent. Posez la nourriture du chat résident puis sortez le nouveau chat de son panier pour manger ; à vous de décider à quelle distance les mettre mais n'essayez pas de les mettre côte à côte au début !

Soyez calme, rassurant(e) et récompensez le comportement que vous souhaitez obtenir avec des mots d'encouragement et des petites friandises. Evaluez leur degré d'entente - il se peut qu'ils trouvent leurs propres coins pour se rouler en boule et faire la sieste ou peut-être faudra-t-il les garder séparés un peu plus longtemps, en utilisant les repas comme moments de rapprochement.

Une fois que vous êtes sûr(e) qu'ils ne vont pas se battre ou se poursuivre, vous pouvez leur laisser toute la maison - les chats trouveront sûrement des endroits pour dormir et un rythme qui leur permettront de vivre en harmonie dans la même maison. Ils pourront ainsi partager toutes les bonnes choses comme la nourriture, la chaleur et l'attention, tout en s'habituant et s'acceptant l'un l'autre.

En combien de temps?

Cela peut prendre un jour ou deux mais, dans certains cas, plusieurs semaines sont nécessaires pour que les chats s'acceptent. Généralement, il faut un mois pour que les chats se sentent tranquilles en présence de l'autre. Rassurez-vous, si vos chats arrivent à faire une trève et à cohabiter un tant soit peu, vous êtes sur le bon chemin. Vous verrez c'est étonnant comment une journée froide et humide peut forcer même les plus redoutables adversaires à se rejoindre devant un bon feu et un bol de nourriture.

Présenter le chien

Bien que les chiens et les chats aient souvent été considérés comme les pires ennemis, il est généralement plus facile de présenter un nouveau chat à un chien plutôt qu'à un autre chat. Les deux animaux seront sûrement méfiants au départ, mais ne seront pas en concurrence directe et s'entendront donc souvent très bien.

Si votre chien est habitué aux chats, ce nouveau venu à la maison pourrait beaucoup l'exciter au début, mais il finira par se calmer une fois la nouveauté estompée. Il commencera à voir ce nouveau chat comme un membre de sa meute. Beaucoup de chiens vivront paisiblement avec les félins de la maison mais chasseront du jardin tout chat étranger. Vous devrez donc être vigilant(e) jusqu'à temps que le chat fasse complètement partie du foyer.

De même, si votre nouveau chat ou chaton a déjà vécu avec un chien, il aura beaucoup moins peur et sera rapidement en confiance en présence du chien.

La sécurité d'abord

Toutefois, place à la sécurité avant tout. Soyez très vigilant(e) jusqu'à ce que le chien et le chat se soient habitués l'un à l'autre. Caressez le chat et le chien séparément mais sans vous laver les mains pour mélanger leurs odeurs. Le chat portera alors l'odeur de la maison et fera partie de la meute du chien.

Encore une fois, l'enclos est idéal pour les premières rencontres, pour offrir une situation calme et protéger le chat. Laissez le chien renifler le nouveau venu à travers les barreaux pour qu'il se tranquillise. Le chat risque de feuler et de cracher mais il sera bien protégé. Si vous avez un enclos assez grand, vous pourrez y mettre le chat toute la nuit, dans la pièce où dort le chien pour qu'ils s'habituent l'un à l'autre pendant quelques jours ou même une semaine, selon que le chien est habitué aux chats ou non.

Certains chiens, surtout ceux qui ne sont pas habitués aux chats ou ceux qui sont rapidement excités ou agressifs, auront besoin d'une attention particulière lors des présentations. Ils devront être tenus en laisse et il faudra leur donner l'ordre de rester assis calmement. Le nouveau chat pourra rester dans un endroit sûr de la pièce pour s'habituer au chien et l'approcher s'il le souhaite.

Tout doucement

Ceci peut prendre du temps et demande de la patience et des récompenses pour le chien s'il se comporte bien. Pour les chiens plus calmes et ceux qui sont habitués aux chats, les présentations peuvent être faites en utilisant une caisse de transport pour chat. Tenez le chien en laisse au début, mettez la caisse sur une surface élevée et observez leurs premières présentations qui seront courtes et fréquentes.

La plupart des chiens se calmeront rapidement une fois qu'ils auront compris que le nouveau venu n'est en fait pas très intéressant. Passez ensuite à des rencontres avec le chien en laisse, pour plus de sécurité. Si votre chien est de nature plutôt nerveuse, emmenez-le faire d'abord une bonne promenade pour qu'il dépense un peu son énergie !

Certaines races de chiens ayant un goût prononcé pour la chasse, comme les terriers ou lévriers, doivent être étroitement surveillés jusqu'à ce qu'ils apprennent que le chat n'est pas du « gibier » ! Les chiots seront probablement très excités par le chat et voudront vraisemblablement « jouer » avec, ce qui risque de ne pas plaire au chat !

Obtenir le calme vous demandera probablement beaucoup de travail, et soyez sûr(e) qu'une soudaine course du chat donnera lieu à une poursuite. Félicitez le chien pour son comportement calme, faites-le asseoir et utilisez des friandises (évitez de lui donner des aliments sucrés) pour le récompenser de sa bonne attitude. Encore une fois, associez un bon comportement en présence du chat à des récompenses.

Lorsque vous laissez le chien sans laisse, assurez-vous que le chat ait des endroits où il pourra se réfugier, comme le haut de certains meubles, là où il peut se sentir en sécurité. Ne laissez jamais le chien et le chat seuls, avant d'être sûr(e) qu'ils sont tous deux à l'aise l'un avec l'autre. La nourriture du chat sera très alléchante pour n'importe quel chien, mettez-la hors de portée des mâchoires canines ! La litière de votre chat devra aussi être placée hors de sa portée car elle est très tentante et votre chien risque de partir avec son contenu.

[ ↑ skip to content ↑ ]